compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 05 février 2018

Mons-la-Trivalle : Francine Fromage prend sa retraite

Pour remercier tous les usagers de leur fidélité à l'épicerie du village, Francine Fromage a organisé une soirée festive dans la salle polyvalente de la commune

Ils étaient très nombreux a répondre à l'invitation, la soirée débutait par une pièce de théâtre surprise  "comptant" la vie de l'épicerie.

Une heure durant laquelle tous ont pu assister à ces croquantes anecdotes qui ont émaillé le quotidien de Francine. Défilé multiple et varié, quelquefois cocasse de clients mis en scène devant l'épicière, partagée entre émotion et amusement.

mons-la-trivalle,francine fromage,théâtre,escalier b,épicerieFrancine Fromage, émue, remercia tous ses clients

" Je suis bluffé dit-elle, tout est vrai, j'ai l'impression de revivre onze ans de ma vie." Pendant cette période la petite épicerie a fait le bonheur des habitants et celui de Francine Fromage qui a réalisé à la fois son rêve de vivre à Mons la Trivalle et celui de maintenir ce commerce ouvert au cœur du village. Dans ce lieu plein de ressources chacun trouve tout ce qui permet de vivre, sans se déplacer vers les centres commerciaux. Tout est là et la promenade vers l'épicerie permet de rencontrer voisins et connaissances.

Voir ci dessous le reportage souvenir "l'épicerie de Francine Fromage" réalisé par vidéo cantons d'oc... en 2011 

 


Dans l'épicerie de Dame Francine les producteurs du coin sont à l'honneur : vins, fruits et légumes, produits du terroir, charcuteries, produits bio, presse "et un rayon de fromages bien sûr !" sourit Francine.

La bonne humeur est un trait de caractère attaché à son personnage. Marie, première embauchée le confirme : « Une patronne comme Francine, il y en a pas 50 ! » Commerçante avisée, l'épicière est aussi douée pour harmoniser les liens sociaux et au fil des années Francine a créé quatre emplois. Ensemble ils vont désormais continuer à pérenniser son œuvre.

"J'arrive à soixante ans, c'était une période très agréable, je pense que les gens vont continuer à leur faire confiance et il le faut pour que l'épicerie reste vivante."

Le sourire de Francine répond à celui de ses clients qui sont devenus ses amis, ravis comme elle de partager ce moment joyeux.