compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 16 décembre 2017

Votre chronique : "la magie de Noël a hélas ses limites"

Reporters sans frontières

En ce mois de décembre, 179 journalistes vont passer les fêtes en prison du fait de leur activité professionnelle.

Classement mondial de la liberté de la presse 2017

Les menaces et les violences contre les journalistes se multiplient, dans les démocraties comme dans les dictatures. Reporters sans frontières lance une campagne de sensibilisation pour dénoncer cette réalité.

Autour du thème de Noël, ce clip met en scène avec mordant les attaques contre les journalistes proférées par les principaux prédateurs de liberté de la presse.

Découvrez-le dès maintenant.

jeudi, 22 septembre 2016

Rosis : la 12e Rando Communale est programmée

La Rando Communale, 12e édition, organisée par la Mairie de Rosis et la Maison du Mouflon et du Caroux à Douch, est programmée cette année le dimanche 25 septembre 2016.

L'accueil et les inscriptions, c'est une nouveauté pour 2016, se prendront au départ, au col de La Plane, route de l'Espinouse, RD 180, à partir de 8 h 30.

Le café et la collation matinale sont offerts. Le départ aura lieu à 9 h 30, le tarif est de 5 €.

Balade sur les sommets du Caroux.jpgLa rando communale prendra de la hauteur sur les sommets du Caroux

La randonnée se dirigera vers Caïssenols le haut puis Caïssenols le bas pour atteindre le Portail de Roquandouïre, sur les sommets du Caroux, avant la halte à 12 h. Apéritif offert par la commune et repas tiré du sac pour une pause bien méritée.

Le retour pour retrouver le col de La Plane traversera forêts de hêtres et de pins, les sentiers ombragés, le Plo des Brus puis accompagne les randonneurs vers le col de l'Ourtiguas.

Le programme de la journée se clôture au col de La Plane autour de rafraîchissements et d'un goûter offerts par la commune, comme le tirage de la tombola gratuite.

Les randonneurs amateurs de beaux sites sont attendus. Renseignements et plus d'infos à la mairie, tel 04 67 23 60 73 ou à la Maison du Mouflon et du Caroux de Douch 07 87 30 17 19. 

mercredi, 01 juin 2016

Votre chronique : Pierre Rabhi appelle à « quitter le culte de la croissance indéfinie »

Communiqué par le 27 mai 2016

"Pierre Rabhi appelle à « quitter le culte de la croissance indéfinie »

Pierre Rabhi appelle à « quitter le culte de la croissance indéfinie »

COP 21 et persistance d’un modèle de consommation obsolète 

Déjà en amont de la COP21, Pierre Rabhi exprimait ses doutes quant à son efficacité. Le fondateur du mouvement Colibri était assez pessimiste sur le sujet : « Il ne sortira rien de cette énième grand-messe. J’ai du mal à croire que les changements structurels nécessaires y soient actés ». Car, pour lui, la COP21 ne s’attaque pas « aux sources des déséquilibres ».

Quelles sont alors les sources de ce déséquilibre à la fois écologique, mais aussi économique (entre les pays du Nord et du Sud, par exemple) ? Selon le sage paysan, c’est notre modèle économique même et notre façon de consommer. Il en appelle donc à « quitter le culte de la croissance indéfinie ».

Arrêter d’en vouloir toujours plus : la seule solution 

Seule solution pour s’en sortir, quitter ces pratiques effrénées de consommation, pour se tourner vers d’autres solutions plus durables et modérées dans leur fonctionnement : « Il faut entrer dans une nouvelle ère, celle de la modération : modération de la consommation et de la production ». Au rang des choses à supprimer : la pêche industrielle, l’agriculture intensive, etc.

Une nouvelle façon de consommer et de créer de la richesse doit être mise en place, selon Rabhi. Et cette nouvelle façon, c’est l’agroécologie, concept qu’il défend depuis longtemps. Cette nouvelle vision de l’agriculture promeut le compostage, la pluriculture, la recherche de complémentarité entre les espèces, la réintroduction des haies, etc. Une  façon de cultiver la terre qui a déjà fait ses preuves, notamment lors de la mission qu’il a menée en 1981 au Burkina Faso, avec son association Terre et Humanisme : l’expérience a permis aux paysans burkinabés de retrouver une autonomie alimentaire, qu’ils peinaient à atteindre lorsqu’ils essayaient de se développer selon les lois de la mondialisation.

20467223

Ce qui l’inquiète : la récupération de cette idéologie par les multinationales

L’idée de l’agroécologie se répand de plus en plus dans les médias, dans les discours des politiques, dans celui des grands groupes, etc. Une évolution qui, contrairement à ce qu’on pourrait penser, ne réjouit pas son chantre tant que cela. Pierre Rabhi considère l’adoption de ce discours comme un leurre des grandes multinationales, qui se cachent derrière du greenwashing.

« L’agroécologie, ne se résume pas à des techniques, mais répond à une éthique de vie qui consiste à préserver la terre en tant que patrimoine », déclare-t-il, nous rappelant aussi la composante humaine de l’agroécologie, que certaines grandes entreprises négligent toujours, alors même qu’elles prétendent aller vers une agriculture plus durable. Une agriculture plus équilibrée passera par l’arrêt de l’exploitation de l’humain, pense l’agronome algérien.

Contre l’agriculture industrielle : les initiatives citoyennes

Désillusionné sur le pouvoir des initiatives gouvernementales et internationales, comme la COP21, Pierre Rabhi n’est pourtant pas pessimiste. Il entrevoit une lueur d’espoir au bout du chemin : les initiatives citoyennes. Selon le sage de l’agroécologie, c’est par le bas que se fera la révolution de demain.

« La société civile est en train de se forger un nouvel imaginaire face à un système à bout de souffle, dont le déclin se traduit par la montée du chômage, de la pauvreté et de nombreux déséquilibres. (…)Les innovations sociales qui se multiplient sur les territoires, dans l’écologie, les énergies renouvelables, l’éducation… sont autant d’expérimentations qui vont assurer le futur», décrypte Pierre Rabhi.

C’est pourquoi lui-même souhaite épouser le mouvement et lui fournir un nouveau souffle. Au micro du Monde, il confie envisager de «lancer une plate-forme citoyenne, un forum civique qui révélera tout ce qu’entreprend la société civile. Un inventaire dynamique des alternatives, en quelque sorte, qui permettra, quelques mois avant les échéances de 2017, de montrer aux politiques ce que font les citoyens ».

coups-projecteur-image-copy10-big

À quand un véritable support politique ? 

Pour Rabhi, on l’a compris, l’initiative vient d’en bas, des citoyens qui prennent conscience de l’obsolescence d’un modèle économique. Mais pour que cette révolution verte soit véritablement mise en place, il faudrait que ces initiatives qui viennent « par le bas », remontent « vers le haut » : « Si nous avions des politiques intelligents, ils appuieraient ces initiatives qui émanent de la société civile ». 

Rien n’est moins sûr en cette période de crise : entre élections présidentielles qui approchent et incompréhension des politiques, l’agroéconomie peut encore attendre. Il n’y a, pour s’en convaincre, qu’à se rappeler les mots récents de Sarkozy, qui définit l’agroécologie comme « une véritable obsession pour la destruction de notre puissance agricole qui serait remplacée par la possibilité donnée aux bobos d’aller faire leurs courses à la ferme dans le cadre des circuits courts ». Une analyse qui passe fondamentalement à côté d’une tendance émergente et dynamique de notre nouvelle société.

Cette incompréhension des sphères politiques conduit à l’immobilisme vis à vis de l’écologie et de l’industrie alimentaire. Pourtant, selon Rabhi, « il y a urgence. Car ce n’est pas la planète qui est en danger, mais l’humanité. La Terre, elle, en a vu d’autres ».

Sources : Interview de Rabhi par Le MondeLe mépris de Nicolas Sarkozy pour l’agroécologie

 

 

mercredi, 10 février 2016

Mons-la-Trivalle : « Darwin et les grandes énigmes de la vie » ce jeudi au Comptoir Associatif

Le livre, traduit de l'américain par Daniel Lemoine pour la Nouvelle édition établie par Marcel Blanc, « Darwin et les grandes énigmes de la vie » sera proposé à la lecture partagée au Comptoir coopératif des Artistes de Mons-la-Trivalle.

lecture du jeudi au comptoir associatif.JPG"Les grandes énigmes de la vie" partagées au Comptoir Associatif

"Le bambou qui fleurit tous les 120 ans, la disparition des cerfs géants voici 10 000 ans, la palourde pêcheuse et son leurre, les mouches qui se reproduisent sans accouplement,..." et bien d'autres histoires naturelles, comme autant de contes philosophiques pour nous familiariser avec la nouvelle vision du monde vivant que nous propose Darwin.

Les textes de Stephen Jay Gould, Pierre Sonigo et Caspar Henderson sont présentés par Jean Michel Villeroux. 

« Car Darwin a changé notre monde, écrit Stephen Jay Gould...  Je pense même que le véritable esprit darwinien pourrait sauver notre monde en perdition, car il sape cette arrogance occidentale coutumière qui nous attribue tout pouvoir sur la Terre et ses habitants, sous prétexte que nous serions le produit ultime d'un processus évolutif prédéterminé. »

Stephen Jay Gould, Professeur de biologie, de géologie et d'histoire des sciences à l'université de Harvard est l'un des chefs de file de la nouvelle théorie de l'évolution.

Son engagement pour le partage de la connaissance scientifique fait sa notoriété, due à la fois à ses travaux scientifiques et à son activité constante contre les abus de cette même "connaissance scientifique".

Ce jeudi 11 Février, la lecture partagée des grandes énigmes de la vie, animera le Comptoir associatif de Mons-la-Trivalle, à 18 h 30. Contact tel : 06 70 95 05 56.

La fable de "L'éphémère" pour illustrer des points de vue... bien courts !

« Une éphémère adulte. Plus qu'un jour à vivre.

Ephemere.jpg

Photo de Stéphane Bonhomme, voir son site De-natura.net « La nature en billebaude »

Un beau matin, les éphémères d'un étang tinrent conseil pour débattre d'une théorie ahurissante à propos des enfants, créatures bipèdes agitées que l'on voyait souvent patauger à grands cris sur la rive. Selon cette hypothèse audacieuse, qui contredisait le savoir des anciens, les enfants n'étaient pas éternels, mais grandissaient, pour devenir des hommes, créatures bipèdes de haute taille souvent aperçues en compagnie des enfants.

C'était évidemment une idée ridicule mais pour en avoir le cœur net, on décida de réaliser une vaste expérience scientifique. Ainsi pendant une journée (car les éphémères ne vivent qu'une journée à l'état adulte), les nombreux enfants se promenant autour de l'étang furent discrètement suivis et mesurés à intervalles réguliers.

On accumula ainsi des centaines de données. Le verdict tomba au crépuscule et il était sans appel : les enfant ne grandissent pas. Tous les individus observés avaient en effet conservé la même taille tout au long de leur promenade. Les savants ayant participé à l'opération purent donc mourir le soir même avec la satisfaction d'avoir démontré, une bonne fois pour toutes, que les enfants sont des entités immuables.»

L'illusion des éphémères et de leur courte expérience nous rappelle qu'un phénomène trop lent échappe à nos sens conclut Jean Marie. Pour le percevoir, il faut juger son œuvre sur une longue période, parfois même sur une très longue période...»

lundi, 16 novembre 2015

Mons-la-Trivalle : le vide grenier était accueilli avec succès dans la salle polyvalente

Pour l'occasion exceptionnelle du deuxième vide grenier organisé par les membres du Foyer Rural, la vaste salle polyvalente, récemment rénovée était réservée aux exposants.

mons-la- trivalle,actualités,associations,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,repas,société,vide grenier

De l'avis de tous, le vide grenier d'automne est une agréable animation de fin de saison, quête aux trésors ou simple balade, c'est l'occasion de sympathiques rencontres.

mons-la- trivalle,actualités,associations,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,repas,société,vide grenier

« Le vide grenier d'automne du foyer a été une journée positive malgré le temps maussade. Les exposants étaient moins nombreux que pour le premier vide grenier organisé en plein air, nous étions une dizaine, mais l'ambiance était conviviale et détendue déclare l'une des bénévoles, et nous avons mangés tous ensemble !»

mons-la- trivalle,actualités,associations,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,repas,société,vide grenier

Le large espace proposé à l'intérieur a été très apprécié : « Savoir que l'on s'installe sans risque d'être délogé par la pluie a encouragé la participation. C'est le 1er vide grenier accueilli dans la salle polyvalente et, en cette saison, c'est une bonne solution ! »

mons-la- trivalle,actualités,associations,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,repas,société,vide grenier

Le bilan est encourageant. Les membres du Foyer Rural, à la fois organisateurs et exposants, ont tenu leur rôle de façon active, le vide grenier a ainsi eu son succès. La réussite tient pour une grande part aux liens amicaux qui unissent les membres du foyer et tous attendent le prochain vide grenier, au printemps 2016.

samedi, 26 septembre 2015

Rosis : une rando toute en contrastes au cœur du Caroux

Contrastes des générations et des paysages pour la onzième rando communale au cœur du Caroux.

actualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royalRassemblement dans le gîte Marcel Cèbe, accueil réconfort avant le départ 

Toutes générations confondues, c'est une petite troupe de 4 à 77 ans, qui a pris le départ depuis le refuge de Douch vers la vallée sauvage du Vialais. Le dénivelé de quelque 700 m est envisagé, il faudra être bon marcheur !

grpe au départ 19 sept 2015 020.JPG

le vialais,actualités,andabre,caroux,douch,col de l'ourtigas,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royal

 

actualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royal

le vialais,actualités,andabre,caroux,douch,col de l'ourtigas,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royalLe groupe contrasté au départ de la onzième rando communale

Depuis la petite place le sentier va, en légère montée, avant de plonger vers les gorges, offrant le contraste saisissant de rochers et d'aiguilles après les rondeurs du vallon.

actualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royal

actualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royal

actualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royal

actualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royal

La longue descente se faufile à travers genêts, hêtres et châtaigniers. Les cailloux roulent sous le pieds.

Plus bas, la fin de descente est raide, les chênes verts viennent à la rencontre des randonneurs, contents d’arriver.

Puis le sentier pénètre dans la vallée étroite et rocheuse, du Vialais. Quelques trouées entre les arbres laissent admirer les falaises abruptes du versant opposé.

actualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royalactualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royalactualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royal

Le chemin  par paliers s’élève à travers la dense forêt. Un rocher, comme une longue muraille développe son architecture saisissante.

actualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royalLes mouflons observent les passants (photo de Cathy)

actualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royalactualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royal

Le sous bois herbeux devient plus sombre et rejoint le creux du torrent que longent les marcheurs pour atteindre un petit pont et quitter le Vialaïs.

actualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royalactualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royalactualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royalactualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royalactualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royal

Le sentier "caladé" monte, régulier à travers les hêtres majestueux, arrive au col de l'Ourtigas, pour la pause, apéro et collation bien mérités.

actualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royalactualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royalAu col de l'Ourtigas, pause, apéro et collation bien mérités

 actualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royalactualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royalactualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royalactualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royalactualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royal

Sur la crête de La serre d'Aret, le sentier s'adoucit, rejoint le plateau couvert de bruyères. Le regard s'ouvre sur les grands espaces et la vue s'élargit vers l'horizon, immense.

actualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royal

Descentes et montées se succèdent en continue, puis, le chemin descend dans les genêts et entre deux murs de pierres sèches rejoint Douch. 

actualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royal

actualités,andabre,caroux,douch,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,information,natureenvironnement,rosis,société,sport,tourisme,traditions,patrimoine,rando communale,maison du mouflon et du caroux,circaète jean le blanc,mouflon,aigle royal

Guidé par le maire Jacques Mendes le parcours choisi, du creux du Vialais jusqu'au plateau dominant, est une belle façon de découvrir les paysages contrastés du Caroux pour une XIe rando sportive et mémorable.

logo 7.jpg

Voir la vidéo : « 11e rando Communale de Rosis »

Réalisation Vidéo Cantons d'Oc, "La vie des Hauts Cantons en images"

 

vendredi, 27 mars 2015

Mons-la-Trivalle : la bibliothèque municipale a désormais son enseigne.

Discrète et haut perchée, la nouvelle enseigne de la bibliothèque surplombe la chaussée à l'entrée du village.

actualités,culture,deuil,expositions,haut languedoc,hauts cantons d'oc,information,la coste,la voulte,le verdier bas,le verdier haut,loisirs,monde,mons-la-trivalle,ornac,photosdessins,politique,société,solidarité,tarassac,mons la trivalle,haut cantons,presse,liberté,expression

L'enseigne occupe une place toute particulière sur la boucle au  croisement des 3 routes à l'entrée de Mons-La Trivalle

Surmontée d'une flèche rouge incurvée vers le trottoir où siège la bibliothèque l'enseigne occupe une place toute particulière face au monument au mort, sur la boucle au croisement des 3 routes, l'une montant de la vallée de l'Orb tandis que l'autre poursuit sa descente vers le Jaur, la troisième s'élançant vers les Gorges d'Héric à l'asssaut du Caroux.

bibliothèque  002.JPG

L'enseigne, forgée par Pablo Quedad, artiste ferrailleur résidant à Mons-la-Trivalle, aux simples lettres assemblées de « BIBLIOTHÉQUE », sagement découpées, peintes patiemment symbolisent la singularité de ces lieux.

Apparues dès l'antiquité, dépendant des pouvoirs religieux et politiques pour organiser et conserver jalousement les textes, au fil de l'histoire, avec le développement de l'Humanisme à partir du XIVe siècle et de la notion d'utilité publique, puis l'invention de l'imprimerie au XVI, les bibliothèques s'ouvrent.

actualités,culture,deuil,expositions,haut languedoc,hauts cantons d'oc,information,la coste,la voulte,le verdier bas,le verdier haut,loisirs,monde,mons-la-trivalle,ornac,photosdessins,politique,société,solidarité,tarassac,mons la trivalle,haut cantons,presse,liberté,expression

La bibliothèque municipale Marcel Roger, un lieu accueillant qui met la culture à la portée de tous

À Mons-la-Trivalle, depuis sa création dans la salle du peuple, il y a un an, la bibliothèque Marcel Roger accueille lecteurs habitués et visiteurs occasionnels.

126 adhérents y sont actuellement inscrits. De nombreux livres pour tous, albums imagés pour les plus jeunes, documentaires pour les curieux et beaucoup de romans sont répertoriés. Gérés par informatique, les volumes offrent rapidement leur disponibilité et des expositions s'y succèdent au fil de l'actualité ou de l'intérêt des bénévoles.

bibliothèque 005.JPG

Historiques, gourmandes ou artistiques, les expositions « Porte ouverte »  personnalisent l'espace et sont l'occasion de rencontres amicales.

Gageons que les lettres emblématiques de son enseigne suspendue attirera toujours plus nombreux les lecteurs. 

L'exposition en place, à l'initiative citoyenne de Jules Citerne, rappelle l'histoire de la presse et de la liberté d'expression, témoigne sobrement de la base essentielle de la Constitution Française, « le pouvoir de s'exprimer librement » écrit pour la première fois à l'article 11 de La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789.

Les expositions sont visibles aux heures habituelles d'ouverture de la Bibliothèque Municipale Marcel Roger, le lundi et le mercredi de 15 h à 18 h. Le vendredi  de 17 à 19 h.

Contact téléphonique, aux heures d'ouverture au 04 67 95 06 85

mercredi, 18 février 2015

Mons-la-Trivalle : Fin d'un contentieux électoral

Fin d'un contentieux électoral : Claude Tarraga proclamé élu en qualité de conseiller municipal.

À la suite des dernières élections municipales de 2014, des recours devant le juge avaient été déposés dans différentes communes de l'Hérault, dont Mons-La-Trivalle.

Le mardi 17 juin 2014, le tribunal administratif de Montpellier s'était prononcé en faveur de la modification des résultats proclamés à Mons-La-Trivalle au second tour des élections municipales 2014.

Le 20 janvier 2015, le Conseil d’Etat examinait le recours d’Arielle Escuret, maire élue de Mons-La-Trivalle, contre l’annulation, sur protestation de Régis Cèbe, de l’élection de Gérard Lefrançois. 

Par arrêté du 26 janvier 2015, le Conseil d’Etat a conclu au rejet de la requête présentée par Arielle Escuret, Maire de Mons la Trivalle, demandant l’annulation du jugement du Tribunal Administratif de Montpellier rendu le 17 juin 2014. (cf. « comptes publics » Hérault).

mons-la-trivalle,politique,élection,conseiller municipal,tarraga,tribunal administratif,montpellier,actualités,gorges d'héric,hauts cantons d'oc,information,la coste,la voulte,le verdier bas,le verdier haut,les pradals,ornac,élections municipales 2014 à mons-la-trivalle,recoursClaude Tarraga, conseiller municipal de Mons-la-Trivalle

En rejetant ce recours, le Conseil d’Etat a confirmé l’annulation de l’élection de Gérard Lefrançois et la proclamation de Claude Tarraga.

La bataille autour de l’élection d’un conseiller municipal de Mons-La-Trivalle est terminée.

-----------------------------------------

Communiqué de  Régis CEBE, le 10.02.2015 :

« Par arrêt du 26.01.2015, le Conseil d’Etat a conclu au rejet de la requête présentée par Mme Arielle ESCURET, Maire de Mons la Trivalle, par laquelle elle demandait l’annulation du jugement du Tribunal Administratif de Montpellier rendu le 17.06.2014. Le TA n’avait pas suivi les observations de Mme A. ESCURET, Maire de Mons la Trivalle ainsi que de Mr Christian CORDIER, 1er adjoint, assistés par le cabinet d’avocats défendant régulièrement les intérêts de la commune. Il avait annulé l’élection de Mr Gérard LEFRANCOIS (liste RINGAL, maire sortant) et proclamé élu Mr Claude TARRAGA (liste CEBE). A l’issue du 2ème tour des élections, Régis CEBE, conseiller municipal de Mons, tête de la liste Mons la Trivalle Debout avait adressé une réclamation à Mr le Sous-Préfet de Béziers, qui l’a transmise au TA. Mme A. ESCURET a formulé un appel devant le CE qui a contraint Mr CEBE,sans l’assistance d‘un avocat, à présenter un mémoire en défense.»

Régis CEBE déclare :

« Le non  respect du code électoral a été  sanctionné par le TA et  confirmé par le CE. Les attestations produites par des élus de la liste de Mme A. ESCURET et des électeurs ne respectant pas les lois de la République ont été rejetées.  Les  deux  juridictions  ont  donné  raison  aux  citoyens  qui  n’avaient pas  accepté  de  tels  agissements en mentionnant les irrégularités sur le procès-verbal des opérations électorales. C’est une satisfaction.

Les  objectifs  des 5 conseillers municipaux représentant notre liste, sont résolument tournés vers la  défense des intérêts communaux, sans opposition systématique, mais dans le total respect des dispositions réglementaires.

Ce contentieux électoral n’a bien évidement pas été dirigé contre Mr G. LEFRANCOIS. 

Bienvenue à Mr C. TARRAGA qui après plus de 10 mois d’une procédure contentieuse va enfin pouvoir s‘installer dans son rôle de conseiller municipal ».

Sollicitée à son tour, Arielle ESCURET, maire, expose pour sa part « quelques éléments récapitulatifs factuels se rapportant à la décision du conseil d'état :

- Suite à une protestation de Régis Cèbe, s'appuyant sur une observation consignée par une déléguée sur le procès verbal du 2ème tour de l'élection municipale, le tribunal administratif de Montpellier par son jugement du 17/06/2014 a annulé l'élection de Gérard LEFRANCOIS et proclamé Claude TARRAGA élu.

- J'ai fait une requête au conseil d'Etat (enregistrée le 18/07/2014), comme le prévoit la procédure, en tant que membre de la liste "Ensemble, continuons pour Mons la Trivalle notre village"

- La décision de la section contentieux du Conseil d'Etat, lu en séance publique le 26/01/2015, a confirmé le jugement du Tribunal Administratif.

- Ayant reçu la notification par écrit le 06/02/2015, j'ai adressé une convocation à Claude TARRAGA pour le conseil municipal du 11/02/2015

- A l'ouverture de la séance, j'ai, par quelques mots de préambule, souhaité la bienvenue à Claude TARRAGA et donné quelques éléments d'explication notamment pour le public présent.

- La composition des commissions communales sera à nouveau mise à l'ordre du jour du prochain conseil municipal afin d'intégrer M. TARRAGA dans l'action municipale.

Ceci n'est pas un communiqué de presse, il s'agit d'éléments factuels dans l'ordre chronologique (je ne reviens pas sur les faits puisqu'ils ont été jugés). »

----------------------------------------------------------

Il faut rappeler qu'à Mons-La-Trivalle, pour une population de 547 habitants, dont 35.1%  de propriétaires, un taux de d'actifs de 64.8%, 16.4% de chômage et un taux de résidence principale de 48.5%, l’abstention ainsi que le score de l’extrême gauche, sont toujours inférieurs à la moyenne nationale.

Lors des élections municipales de 2014, les enjeux du scrutin à Mons étaient serrés. Pour 15 sièges à pourvoir, la liste des candidats à la mairie, qui s'étaient présentés au premier tour, était longue.

Archives des élections 2014 à Mons-La-Trivalle, quelques liens :

http://laviedeshautscantonsdoc.blogs.midilibre.com/archiv...

http://laviedeshautscantonsdoc.blogs.midilibre.com/archive/2014/03/24/mons-la-trivalle-elections-municipales-du-23-mars-2014.html

http://laviedeshautscantonsdoc.blogs.midilibre.com/archiv...

http://laviedeshautscantonsdoc.blogs.midilibre.com/archiv...

http://laviedeshautscantonsdoc.blogs.midilibre.com/archiv...

 http://laviedeshautscantonsdoc.blogs.midilibre.com/...

http://laviedeshautscantonsdoc.blogs.midilibre.com/archiv...

mardi, 07 octobre 2014

Vieussan : Le Collectif Orb-Jaur « Non aux gaz et huiles de schiste » se joint au mouvement international

Dans le cadre de la journée internationale « Global Frackdown Day » et contre le TAFTA, les collectifs de la région se mobiliseront le 11 octobre 2014 à Narbonne.

« Ni ici, ni ailleurs, ni aujourd’hui, ni demain. No gazaran » Tel est le mot d'ordre maintenu depuis 3 ans.

Le Collectif Orb-Jaur appelle à participer à la manifestation pour dire NON aux gaz et huiles de schiste, NON au Grand Marché Transatlantique/TAFTA. 

22 09 12 St Christol lez Alès 7.JPGLe Collectif Orb-Jaur se mobilise depuis la première manifestation, ici en septembre 2012

Accueil et rassemblement aux Halles de Narbonne à 10 H 30. Puis marche dans la ville dont le départ est fixé à 11 h aux Halles.

Retour sur les Barques, quai de l’Aude vers 12 h/12 h 30 suivi d'un moment convivial et animation musicale L’animation musicale assurée par la Fanfare du Minervois et les Goulamaska, musique festive autour d’un pique-nique tiré du sac à partager au bord du canal de la Robine.

A 14 h 30, Manifestation - Contre la dictature des multinationales - Contre la privatisation des services publics - Contre la porte ouverte aux OGM, la viande aux hormones, les gaz de schiste.

le Palais du Travail accueillera les conférences de Séverin Pistre hydrogéologue, de Jacqueline Balvet, membre d’ATTAC, suivies de débats.

Le film « Terres de Schistes » en présence du réalisateur Grégory Lassalle, et un film sur les gaz de schiste en Alaska seront projetés au cinéma local, des stands, des informations, une buvette seront proposés…

Les organisateurs précisent que les drapeaux et banderoles de partis politiques et associations ne sont pas souhaités pendant la manifestation. Le collectif anti TAFTA s'est engagé à n’aborder que le TAFTA et les thèmes « environnementaux ».

Des Cartes :

Carte des titres miniers au 1er juillet 2014 :
http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/france_t...
Depuis il y a une vingtaine d'autres demandes

La carte des départements supportant des demandes de permis :
http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Permis-de-reche...
(cliquer sur le département pour voir la liste des permis)

Carte des collectifs existant :
https://maps.google.fr/maps/ms?ie=UTF8&hl=fr&msa=... (
mise à jour août 2013( il manque des collectifs dans le 11 et le 34...)

Plus d'info                                                                                

http://www.globalfrackdown.org/endorsement-form-french/

Pour en savoir plus sur TAFTA et ses conséquences sur la fracturation hydraulique

TAFTA : un document de négociation secret encourage l’exploitation et le commerce transatlantiques des hydrocarbures non conventionnels http://bastagazales.fr/2014/05/19/tafta-un-document-de-ne...

Non à la fracturation hydraulique!Comment l’accord UE-États-Unis pourrait encourager son utilisation http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2005515/BriefingF...

Sur France Culture dans l’émission «Terre à Terre»: le projet TAFTA ou comment imposer en France l’exploitation des gaz de schistes http://bastagazales.fr/2014/01/18/sur-france-culture-dans-lemission-terre-a-terre-le-projet-de-partenariat-transatlantique-de-commerce-et-dinvestissement-ptci-ou-comment-imposer-en-france-lexploitation-des/

L’accord de libre échange UE-USA pourrait remettre en cause l’interdiction de la fracturation hydraulique http://www.actu-environnement.com/ae/news/accord-libre-ec...

samedi, 31 mars 2012

Vieussan : Dimitri témoigne de la situation en Grèce : la colère du Peuple gronde !

Ils sont venus nombreux voir ce film qui interroge. « Les Raisons de la colère», paru sur ARTE en 2009, ce documentaire  expose des mouvements de révolte, les « émeutes » qui émergent ici et là en Europe et se répandent, comme un grondement sourd des 4 coins du monde, dénoncent et crient l'indignation de groupes de plus en plus précarisés. 

grèce,culture,economie,hauts cantons d'oc,information,mobilisation populaire,monde,politique,santé,société,cnt,vieussan

«Voilà des années que nous sommes écrasés, broyés comme raisins au pressoir...On ne peut se résigner... la mise en œuvre de politiques d’austérité ne fait qu’accentuer la gravité de la situation. dénonce l'AC. Le Chômage est une oppression individuelle et collective,  qui culpabilise les victimes en dédouanant les véritables responsables dont l’objectif est de faire baisser les rémunérations et les protections sociales. Il en résulte un sentiment d’inutilité, de gâchis, de culpabilité, d’injustice, de colère, de repli et de désespoir.»

grèce,culture,economie,hauts cantons d'oc,information,mobilisation populaire,monde,politique,santé,société,cnt,vieussan

Cette projection publique, organisée par l'Union Locale  C N T des Hauts Cantons est présentée par Bernard Gilet et suivie du témoignage de Dimitri Makrygiannis.


Dimitri  revient de Grèce et rapporte la situation explosive, la misère du peuple et sa colère :

« Ce que j’ai vu en Grèce me révolte. « la Grèce était un paradis, ils en ont fait un enfer ! ».«  ils » ? ... les membres du parlement et du gouvernement de coalition qui adoptent jour après jour toutes ces mesures qui étouffent l’économie et qui saignent le peuple...

grèce,culture,economie,hauts cantons d'oc,information,mobilisation populaire,monde,politique,santé,société,cnt,vieussan

«...derrière le mot TROIKA, (est) le bras armé du capitalisme financier (qui) détient le vrai pouvoir, en Grèce tout comme dans le reste de l’Europe... Nous n’avons jamais profité de ces milliards d’euros qui font aujourd’hui la dette de notre pays... A Athènes, les journées sont jalonnées d’occupations, d’arrêts de travail, de manifestations quasi quotidiennes...  Aujourd’hui  les  grecs  n’en  peuvent  plus,  ils  ne  supporteront  plus  de  mesures  supplémentaires » déclare leur président.

grèce,culture,economie,hauts cantons d'oc,information,mobilisation populaire,monde,politique,santé,société,cnt,vieussan

Dimitri lance un appel : « Résistez  au  totalitarisme  des  marchés qui menacent de démanteler l'Europe... montent les peuples européens les uns contre les autres... et détruisent notre continent en suscitant ... le retour du fascisme »  «  Nous aurons été prévenus …Cette conclusion, extrait de l’appel de   Mikis Théodorakis  adressé aux peuples d’Europe en 2011, est toujours et plus que jamais d’actualité. »

Voir ci-dessous le texte intégral du témoignage de Dimitri :

15 jours dans une Grèce en crise.pdf

Commentaires (4)