compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 16 décembre 2017

Votre chronique : "la magie de Noël a hélas ses limites"

Reporters sans frontières

En ce mois de décembre, 179 journalistes vont passer les fêtes en prison du fait de leur activité professionnelle.

Classement mondial de la liberté de la presse 2017

Les menaces et les violences contre les journalistes se multiplient, dans les démocraties comme dans les dictatures. Reporters sans frontières lance une campagne de sensibilisation pour dénoncer cette réalité.

Autour du thème de Noël, ce clip met en scène avec mordant les attaques contre les journalistes proférées par les principaux prédateurs de liberté de la presse.

Découvrez-le dès maintenant.

mercredi, 20 janvier 2016

Modération des commentaires : à propos de "Liberté d'expression"

Avertissement du modérateur du blog 
 
Les commentaires sont soumis à la charte qui rappelle qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires.
 
Cette éthique renvoie à la "Liberté d'expression" et aussi à la responsabilité de celui qui commente et veut que sa parole soit rendue publique.
 
La liberté de s'exprimer, est un droit, celui de pouvoir dire ce que "je" pense,  non pas de se dissimuler sous un pseudo pour faire publier ce que l'on n'ose dire personnellement.
 
Pour garder l’anonymat, précisez-le, seul votre prénom, ou un pseudo, peut être rendu public si vous le souhaitez.
 
Cependant, la responsabilité des propos est celle de leurs auteurs qui doivent en assumer la paternité. Les commentaires qui n'auront pas d'expéditeur nommé, dont l'auteur ne sera pas clairement identifié ne seront pas publiés.
 
Tous les commentaires sont publiés à condition qu'ils ne suggèrent aucune insulte. Tous ceux contraires à cette charte dite de " modération" seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos.
 
Merci par avance pour votre compréhension.

dimanche, 18 janvier 2015

Vieussan : La photo inédite, pour un soutien "inter génération" à Charlie

Jolan, aura 4 ans en 2015. Durant son séjour au hameau du Lau, commune de Vieussan, il partage les lectures citoyennes de son papy qui a ressorti les archives de Charlie Hebdo devant la maison familiale.

Charlie,le lau,vieussan,Jolan,JP,Papy,lecture,Charlie Hebdo,Jolan 4 ans partage la lecture de « Charlie », magazine préféré de son papy J P  

Une photo qui prouve l'attachement des lecteurs de tout âge à "Charlie", journal satyrique, récréatif et citoyen. 

Affirmer la dérision inséparable de la tolérance, montrer la fatuité des institutions, porter haut la liberté d'expression en dénonçant l'extrémisme et la violence. Faire rire de tous les partis pris qui menacent la liberté afin de développer l'esprit critique, pour apprendre à bien vivre ensemble, simplement, dans des rapports ludiques et  fraternels. Tel est l'engagement de Charlie.

"PLUS DE CHARLIE HEBDO dans les kiosques ? Pas grave je vous joins la version en ligne imprimable. Bonne journée. JP

Clic sur le lien pour le téléchargement : LH_CHARLIE_optimise.pdf

Si vous ne désirez pas lire Charlie, mais si vous désirez sauver notre liberté d'expression hors de tous obscurantismes et rester "debout", vous pouvez utiliser le bon ci-joint ( don + déduction fiscale).

charlie hebdo

lundi, 12 janvier 2015

Mons-la-Trivalle : ils ont marqué ce dimanche 11 janvier d’un caillou de mica schiste

Ils sont solidaires, réunis dans la petite commune de Mons par l'émotion légitime et ferme, loin de la foule de la République parisienne où quelques « grands » de ce monde, peu célèbres pour leur respect des libertés, sont venus se joindre au nom de " Liberté ! "

Le silence solennel laisse transparaître impuissance et désarroi quand violence et fanatisme se font écho.

Mons-La-Trivalle,charlie,7 janvier 2015

De la modeste assemblée, peu à peu, des commentaires ont fusé. Ils ont échangé leur émoi et leur révolte.

« Si l’on remplaçait les prisons par des écolesla société ne serait-elle pas plus ouverte ? l(…)  Des cancers comme la Syrie prospèrent pour des raisons géopolitiques, des jeunes réagissent, deviennent des fauves, des machines de guerre face à des politiques imbéciles !»

Toute ma jeunesse a été bercée par Hara Kiri mensuel puis Charlie hebdo, j’habitais en face l’imprimerie, c’était un journal de gauche extrêmement engagé et combatif, (…) Sûr, le fascisme islamiste existe, les femmes yazidies sont traitées comme des choses, (...)  Des enfants de Gaza en sandales d’été vivent dans la neige, une bâche plastique pour maison...»

Les mots sont faibles pour dire la double face de la barbarie.

Mons-la-Trivalle : un caillou de mica schiste pour ce dimanche 11 janvier

Confiants dans l’efficacité du partage d'idées quand violence et fanatisme se font écho

Ils se sont exprimés ainsi, soudain sérieux. «Quand la France entière clame en chœur "Liberté", ne faut-il pas retenir qu’éduquer est plus efficace que le bâton, l’information plus utile que la répression ? »

«Où est Charlie?» Unanimement confiants dans l’efficacité du partage d'idées, le dialogue, remède à l’isolement a dénoué les incertitudes.

Au Comptoir Associatif l’art est priorité, ouvrir l’esprit des jeunes à la création est l'évidence pour enseigner le plaisir d’apprendre, de comprendre et de tolérer la différence, joyeusement.  

Alors qu’une bise triste descendue du Rieutord envahit l'accablement général, poussés par les bourrasques "du vent dotan", ils se sont doucement dispersés vers leur avenir. « Nos libertés ne sont pas négociables » s'obstine un petit refrain dans leur tête.

samedi, 10 janvier 2015

Mons-La-Trivalle : réunion au Comptoir Associatif pour clamer l'exigence de liberté

La réunion au Comptoir Associatif, a rassemblé dans l'urgence. Ils ont voulu dire leur soutien et leur révolte face à l'attentat du siège de Charlie Hebdo, tuant ceux qui portaient haut et fort la liberté d'expression et pointaient d'un humour corrosif les dissonances de notre société. Le constat d'horreur pour la barbarie qui s'installe se double de révolte.

mons-la-trivalle,comptoir associatif,"clamer l'exigence de liberté"

L'insolence des dessinateurs, qui ont souvent prit le crayon quand d'autre ont préféré se taire, imprègne les esprits, les mots manquent pour écrire l'émotion de tous les amis de Charlie.

Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_034.jpg en cours...

« De cette tuerie, les grands responsables sont ceux qui ont ouvert la porte à ce monde de violence. Sous le bourbier des 3 guerres entreprises au nom de la liberté, des peuples croulent sous les bombes et le désespoir.»

Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_037.jpg en cours...

Comment ne pas s'interroger en écoutant les discours de ceux qui, aujourd'hui, se réclament de Charlie, oubliant leurs paroles stigmatisant, il y a peu, exclusion et rejet ?

Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_036.jpg en cours...

L'amalgame à craindre, face à ce drame, est celui du regain de nationalisme, qui prône la fermeture sous couvert d'unité, oubliant que la religion, comme la politique pose des règles factices, souvent perverses, sur l'élan de vie, d'amour de non-violence et de liberté qui fonde et construit l'humanisme.

Illustrations en réaction à l'attentat au Charlie Hebdo à Paris, de Tiffany Cooper 8 janvier 2015

«Montrer aux jeunes un avenir fermé, construire une société sécuritaire, poster des hommes armés dans les lieux publics, encadrer le quotidien de contrôle, cela vise-t-il l'épanouissement ? »

mons-la-trivalle,comptoir associatif,"clamer l'exigence de liberté"Au Comptoir Associatif Marie Hélène Roger invite à partager des liens fraternels

Que deviennent-ils ceux que l'on veut ignorer ? « La violence appelle la violence ». La France des droits de l'homme, de la culture et du bel art de vivre n'offre plus qu'un visage alarmiste sur fond d'austérité, sourd à ses jeunes, à leur enthousiasme, à leur rêve d'action et d'engagement.

Cabu, Charb, Honoré, Tignous, Wolinski, le deuil de ces consciences graves et espiègles permettra la renaissance d'un élan joyeux d'ouverture.

crayonjesuischarlie_les_morts_b

Parce que le crayon sera toujours au dessus de la barbarie...Parce que la liberté est un droit universel..

La haine ne parviendra pas à museler la liberté. La liberté de penser, le pouvoir de s'exprimer, le droit de vivre tout simplement doivent s'épanouir joyeusement, irrévérencieusement et sans violence dans le cœur des enfants. 

Rassemblement devant le Comptoir Associatif dimanche 11 janvier à partir de 11 h.

Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_002.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_003.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_004.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_005.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_006.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_007.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_008.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_009.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_010.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_011.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_012.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_014.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_015.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_016.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_017.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_018.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_019.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_020.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_021.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_022.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_023.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_024.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_025.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_026.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_027.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_028.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_029.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_013.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_030.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_031.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_032.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_033.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_035.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_038.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_039.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_040.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_041.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_042.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_043.jpg en cours...Affichage de Je suis Charlie par Andru00E9_044.jpg en cours... 

vendredi, 09 janvier 2015

Poèmes à partager... Pour un peu de douceur dans ce monde...

poésie,poète,liberté,liberté d'expression,charlie hebdo

 Liberté

 

Sur mes cahiers d’écolier

Sur mon pupitre et les arbres

Sur le sable sur la neige

J’écris ton nom

 

Sur toutes les pages lues

Sur toutes les pages blanches

Pierre sang papier ou cendre

J’écris ton nom

 

Sur les images dorées

Sur les armes des guerriers

Sur la couronne des rois

J’écris ton nom

 

Sur la jungle et le désert

Sur les nids sur les genêts

Sur l’écho de mon enfance

J’écris ton nom

 

Sur les merveilles des nuits

Sur le pain blanc des journées

Sur les saisons fiancées

J’écris ton nom

 

Sur tous mes chiffons d’azur

Sur l’étang soleil moisi

Sur le lac lune vivante

J’écris ton nom

 

Sur les champs sur l’horizon

Sur les ailes des oiseaux

Et sur le moulin des ombres

J’écris ton nom

 

Sur chaque bouffée d’aurore

Sur la mer sur les bateaux

Sur la montagne démente

J’écris ton nom

 

Sur la mousse des nuages

Sur les sueurs de l’orage

Sur la pluie épaisse et fade

J’écris ton nom

 

Sur les formes scintillantes

Sur les cloches des couleurs

Sur la vérité physique

J’écris ton nom

 

Sur les sentiers éveillés

Sur les routes déployées

Sur les places qui débordent

J’écris ton nom

 

Sur la lampe qui s’allume

Sur la lampe qui s’éteint

Sur mes maisons réunies

J’écris ton nom

 

Sur le fruit coupé en deux

Du miroir et de ma chambre

Sur mon lit coquille vide

J’écris ton nom

 

Sur mon chien gourmand et tendre

Sur ses oreilles dressées

Sur sa patte maladroite

J’écris ton nom

 

Sur le tremplin de ma porte

Sur les objets familiers

Sur le flot du feu béni

J’écris ton nom

 

Sur toute chair accordée

Sur le front de mes amis

Sur chaque main qui se tend

J’écris ton nom

 

Sur la vitre des surprises

Sur les lèvres attentives

Bien au-dessus du silence

J’écris ton nom

 

Sur mes refuges détruits

Sur mes phares écroulés

Sur les murs de mon ennui

J’écris ton nom

 

Sur l’absence sans désir

Sur la solitude nue

Sur les marches de la mort

J’écris ton nom

 

Sur la santé revenue

Sur le risque disparu

Sur l’espoir sans souvenir

J’écris ton nom

 

Et par le pouvoir d’un mot

Je recommence ma vie

Je suis né pour te connaître

Pour te nommer

 Liberté.

 

Paul Eluard, Au rendez-vous allemand, 1945, Les Editions de Minuit

jeudi, 08 janvier 2015

Hauts Cantons : Solidarité avec Charlie Hebdo pour le respect de La Liberté

Attentat au siège de Charlie Hebdo : 12 morts ce mercredi 7 janvier. Cette tuerie est un acte de barbarie qui a ôté la vie de journalistes et menace l'essence même de la démocratie.

Cet assassinat vise l'exécution de la liberté d'expression, la pressel’un des plus forts symboles de la liberté de penser.

La rare liberté de ton de Charlie Hebdo s'oppose par la dérision à la mort de la démocratie et de la paixJournal satirique, il cultive l'indépendance, l'humour corrosif et la contestation efficace. Charlie Hebdo ne revendique pas d'appartenance à une ligne politique particulière. Une large diversité d'opinions s'y exprime qui privilégie le talent individuel de chacun de ses collaborateurs.

EN IMAGES. Les internautes partagent les hommages à Charlie Hebdo

Hommage à ces journalistes qui osent dire « Je préfère mourir debout que vivre à genoux » Charb 

La tragédie doit rassembler sur les valeurs, celles même que cultive Charlie Hebdo depuis ses premiers feuillets, le droit d'exhiber l'espoir au delà de l'aliénation, plutôt que d'insinuer la peur et les préjugés et de faire le jeu de  ceux qui voudront utiliser ce drame pour diviser.

13732_je_suis_charlie_1_460x230.jpg

Ne pas se laisser réduire au silence, avec espoir, partager le lien (clic) “Je suis Charlie” 

Clamer tous ensemble la solidarité, unis pour défendre la liberté de la presse, la diversité et la tolérance, couvrir les discours haineux et le bruit des armes.

Charb.jpg

Stéphane Charbonnier, dit Charb, né le 21 août 1967 à Conflans-Sainte-Honorine, dessinateur satirique et journaliste français. Aujourd'hui dans son dernier numéro de  Charlie Hebdo. Prémonitoire...

B.MARIS dit Oncle Bernard.jpg

 

Bernard Maris, né le 23 septembre 1946 à Toulous, Haute-Garonne, est un économiste, écrivain et journaliste français. À Charlie, c'était "Oncle Bernard"... son dernier article.

Cabu.jpgJean Cabut (Cabu), 76 ans,Originaire de Châlons-en-Champagne, son trait irrévérencieux est de toutes les aventures de la presse satirique. Dans son dernier "Canard Enchaîné" de ce jour

Charlie Hebdo,deuil,attentat,crime,liberté d'expression

Georges Wolinski, 80 ans, dessinateur, né à Tunis en 1934,son dernier dessin (reportage à Cuba qu'il aimait tant) dans Charlie de ce jour

Charlie Hebdo,deuil,attentat,crime,liberté d'expression

  1. Bernard Verlhac, dit Tignous, né en 1957 à Paris, caricaturiste et dessinateur de presse français, toujours dans Charlie de ce mercredi.

    Voir l'image sur TwitterHonoré, cinquième dessinateur tué lors de l'attaque. Philippe Honoré est l'auteur du dernier dessin tweeté par le journal publié juste avant l'attaque

    La reconnaissance du talent et de l'engagement des disparus de Charlie Hebdo ne pourra qu'être amplifiée, et ce crime faire prendre conscience du fractionnement de la société et de l'unité fraternelle à retrouver au delà des idéologies.

Plus d'infos : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fusillade_au_si%C3%A8ge_de_Charlie_Hebdo