compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 29 juillet 2016

Mons-la-Trivalle : concerts de Musique Classique de Bardou au mois d'août 2016

Concoctés depuis le hameau de Bardou, lieu d'accueil de nombreux virtuoses, les concerts de l'été continuent, Le mois d'août 2016 offre ses échos de Musique Classique se propageant de lieux en places, choisis avec soin pour toujours plus d’émotions musicales à découvrir.

mons-la-trivalle,bardou,sinfonietta bardou,hameau de bardou,magalas,mazamet,villemagne,concert

Partager ces moments exceptionnels fait le bonheur des mélomanes. La variété artistique des ensembles et leurs répertoires aux accords intemporels, apporte le frisson nécessaire dans la torpeur de l'été.

Les musiciens, invités dans les hauts lieux historiques, publics et privés, culturels et touristiques dans l’Hérault et les départements voisins sont présents jusqu'à la fin du mois d'août.

Le Mardi 2 Août à 21 h 00 au Château Abbaye de Cassan à Roujan et le Mercredi 3 Août 20 h 30 au Temple St Jacques de Mazamet, Haydn Quartet de Vienne interprètera Haydn : Quatuors à cordes Op. 64/2 - Beethoven : Quatuor à cordes Op. 18/6 ; Mendelssohn : Quatuor à cordes.

Sinfonietta Bardou Direction musicale : Frédéric TSCHUMI – Soliste : Tobias Schmitt proposera Gioachino Rossini : Ouverture du Barbier de Séville ; Richard Strauss : Concerto pour hautbois et orchestre ; Joseph Haydn : Symphonie n° 104 « Symphonie de Londres ». Le Samedi 13 Août 20 h 30 - Eglise St. Laurent - Magalas ; Le Dimanche 14 Août 20 h 30 - Cathédrale St.- Fulcran - Lodève et Lundi 15 Août 20 h 30 - Eglise St.-Majan de  Villemagne-l‘Argentière.

L'Ensemble Baroque de Berlin, Soliste : Alban Lenzen interprètera J. S. Bach: Cantate pour basse BWV 56 « Je porterai volontiers la croix » ; Henry Purcell: Musique pour les funérailles de la Reine Mary ; G. F. Händel: Ode funèbre pour la Reine Caroline HWV 264, le Mercredi 24 Août 20 h 30 – Eglise St. Laurent - Magalas ; Jeudi 25 Août 20 h 30 - Eglise St.-Majan de Villemagne-l’Argentière et Vendredi 26 Août 20 h 00 – Cathédrale St Pons – St Pons de Thomières. 

james kline06.jpgJames Kline, poète de la guitare, offre un travail de perfectionniste

James Kline, poète de la guitare apprécié des connaisseurs, mettra le point final aux nombreux concerts programmés, interprétant Bach, morceaux choisis de musique ancienne Irlandaise et classique espagnole ainsi que des pièces de sa composition personnelle, accueilli en apothéose, le dimanche 28 août à 17 h 30 par les Amis de la Chapelle à la Voulte de Mons-la-Trivalle.

Les entrées sont en libre participation pour ces soirées musicales. Renseignements et réservations, Elizabeth Erhardt Nolan au 04 67 97 72 43 ou 06 83 13 87 14.

samedi, 16 juillet 2016

Votre chronique : "Néocolonialisme et éolien industriel"

Un communiqué à partager :

"Néocolonialisme et éolien industriel

Une réalité politique, économique et sociale antidémocratique

Le colonialisme a été reconnu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale comme une relation inégalitaire s'opposant au « droit des peuples à disposer d'eux-mêmes ».

C’est ce déni de « notre droit à disposer de nous-mêmes » qui me fait faire aujourd’hui ce parallèle entre néocolonialisme et éolien industriel.

Le colonialisme était une forme d'expansionnisme et d'impérialisme.

Qui consistait à défendre les intérêt politiques d’un état ou ceux économiques d’un industriel privé au détriment des intérêts du pays où il s’installait.

Aujourd’hui, les promoteurs s’appuient sur l’administration politique (les maires) en faisant jouer les ressorts de la finance (les retombées économiques), le tout étant imposé de la manière la plus antidémocratique qui soit aux populations locales (tout se passe dans le plus grand secret).

Cela induit une relation de dépendance totale au lobby de l’éolien industriel car aucun élu n’arrive à réaliser combien leur liberté est annexée par l’arrivée d’un promoteur. Ce dernier devient le maître qui décide de l’avenir radieux du territoire qu’il vient d’annexer. On promet de l’argent, des soutiens à des projets, on fait miroiter un développement économique. Rien de tout cela n’est vrai. Certains élus de nos jours se comportent comme les petits chefs de village lors de la colonisation de l’Afrique au 19 ème siècle. A ceux-là on promettait les honneurs et on remettait de la verroterie. A ceux-ci on promet un développement économique et on remet des miettes de bénéfices.

Les motivations de la colonisation ont été essentiellement des motivations économiques (s’enrichir), stratégiques (empêcher des concurrents de prendre la place) et des motivations idéologiques (diffuser la civilisation).

On retrouve ce même schéma avec l’éolien industriel. Les promoteurs s’enrichissent, ils confirment leur prises d’intérêts sur un territoire au nom d’une pseudo « transition énergétique ». Cela s’appelle du « green washing ».

Le dernier aspect du colonialisme dont il faut tenir compte c’est le rapport à la violence. A l’origine et après la conquête militaire initiale, le colonialisme s'est souvent accompagné d'actes de violences pour soumettre les populations.

Aujourd’hui, il n’y a pas une manifestation d’opposants à un projet industriel qui n’ait vu l’arrivée des forces de l’ordre. La mort de Rémy Fraysse à Sivens en est malheureusement le plus tragique exemple.

De plus, souvenons-nous du rôle soit-disant positif de la colonisation. C’est bien encore à cela que l’on veut nous faire croire aujourd’hui. Mais le rapport entre colonialisme et croissance économique n'a toujours pas été démontré et la paix sociale au sein des villages durement touchée.

Complicité du public et du privé

Dès 1873 l'industrie européenne a bénéficié de l'expansion coloniale au prix d'énormes dépenses publiques réalisées dans les colonies. Aujourd’hui, les promoteurs privés bénéficient du soutien de l’état et les retombées financières dans les caisses des municipalités imposent un modèle de développement économique en complète contradiction avec les besoins des habitants du pays.

Là où il faudrait maintenir un tissu social actif, une économie locale et des emplois pérennes, l’éolien industriel contribue à la désertion des territoires, au saccage de zones pourtant réputées pour leur intérêt écologique.

Dernier point :

Le lobby de l’éolien industriel est très puissant, que ce soit au niveau de l’Etat ou de l’Europe.

Nous n’avons pas les moyens des grandes multinationales.

Mais pour y faire face, nous, associations de citoyens, collectifs ou autres, pouvons coopérer et mettre en commun nos moyens pour revendiquer notre « droit à disposer de nous-mêmes »." Hildegarde Champêtre

lundi, 23 mai 2016

Votre chronique : le mois d'avril de l'Association Hurlevent

Hurlevent Asso propose le compte-rendu de ce mois d'avril à la lecture publique. Parti du constat que beaucoup de gens ignoraient ce qui se passait autour de leur combat contre l'éolien industriel... Publier  régulièrement les infos évite cet écueil et permet de partir sur des bases solides.

"compte-rendu mensuel avril 2016

Beaucoup de choses dans ce mois. Dans l’ordre chronologique : 

  • le 7 avril :: rendez-vous à la Com’com du Saint-Ponais avec son président. Selon lui, l’accord obtenu par les représentantes de Courniou et de Riols permettant à leurs communes d’obtenir 65 % de l’IFER et non pas seulement 20 % pourrait etre appliqué sans difficulté. Mais la question de la légalité de cet accord, selon nous, n’est pas réellement tranchée. Nous avons noté que le président n’est pas persuadé qu’en cas de vote concernant l’éolien, le conseil voterait majoritairement pour…
  • le 13 avril :: visite chez le maire de Saint-Pons, Georges Cèbe : il s’agit de tenter de le convaincre de demander à son conseil municipal de se prononcer contre les projets éoliens de Riols et de Courniou.

A cette occasion, il nous apprend que le 15 avril, lors de la séance du Conseil municipal, il sera question d’un projet sur Saint-Pons : Valorem, opérateur éolien, sollicite l’autorisation de mener une étude pour un parc éolien sur la crête des Trois Boules.

  • le 15 avril, nous assistons au conseil municipal : effectivement, la question est posée, dans les questions diverses. Après un long conseil sur les questions budgétaires, la question est simplement abordée, mais ne fait pas l’objet d’un vote, l’information du conseil étant insuffisante. Nous avons bien fait d’assister à cette séance.
  • le 22 avril : Carton rouge à l’éolien industriel : grande réunion-manifestation au Palais des Congrès de Mazamet.

Mazamet.jpgManifestation réussie au Palais des Congrès de Mazamet avec une participation de 600 à 700 personnes

L’objectif était atteint. Une bonne partie des personnes présentes ont signé un manifeste destiné aux autorités en charge de l’éolien dans la nouvelle région, à savoir Daniel Kruger, directeur de la DREAL à Toulouse et A Langevine, vice-présidente en charge de l’environnement au nouveau conseil régional.

Ces responsables devaient recevoir une délégation de 8 personnes représentant les associations de quatre départements, et cela dans la dernière semaine du mois d’avril. Nous vous donnerons dans notre prochain billet, des nouvelles de ces rencontres aorès la prochaine réunion de TNE (Toutes nos Energies) qui en tirera les conclusions.

  • Olargues: Grande soirée le 30 avril à la salle polyvalente, avec le soutien de Hurlevent, contre l’éolien industriel, mais aussi le gaz de schiste, le compteur Linky… Il est venu du monde, à différents moments de cette manifestation, certains dans l’après-midi, d’autres en début de soirée, d’autres encore en soirée qui se sont longuement attardés.

Hurlevent est intervenu sur plusieurs points : l’absence de fiabilité de l’éolien industriel qui conduit à des pannes gigantesques contre lesquelles de plus en plus de pays cherchent à se protéger en installant à leurs frontières des transformateurs-déphaseurs pour refouler cette électricité fatale, le coût de cette énergie payée plus de trois fois par les usagers et les contribuables et aussi le comportement des opérateurs éoliens qui se conduisent dans nos campagnes comme le faisaient les colonialistes en Afrique et ailleurs (confiscation des richesses de ces pays avec en contrepartie, de la verroterie pour les « indigènes »).

            · Courniou

Après la grande réunion du mois dernier, à laquelle ont participé plus de 120 personnes, Madame Sonzogni avait déclaré qu ‘elle se prononcerait contre le projet. Nous citons notre précédent bulletin : « Très peu de temps après, a eu lieu une réunion entre deux membres des associations et Madame le maire. La discussion a été assez longue. Il en ressort surtout qu’elle avait décidé de dire Non au projet et de demander à ses conseillers de faire de même.

Les associations, et en particulier l’association Protection Somail, se sont déclarées satisfaites et ont demandé la confirmation par écrit de cette décision.».

Il y avait un conseil municipal ce 2 mai 2016. C’était l’occasion d’en terminer avec cette question, mais non…

Pourtant, une déclaration comme ci-dessus en présence de délégués de deux associations dignes de foi, c’est comme une parole donnée. Apparemment, le premier magistrat de Courniou avait envie de revenir sur cette parole. Après le conseil municipal,

elle a mis systématiquement en accusation les opposants. s’est exprimée avec arrogance et agressivité, sans apporter quoi que ce soit de neuf sur le projet d’EDF EN…

A suivre…"

mardi, 19 avril 2016

Haut Languedoc : Conférence Manifestation Citoyenne à Mazamet le 22 avril

Le collectif TNE communique :
 
 "APPEL À TOUTES LES ASSOCIATIONS ET À TOUTES LES PERSONNES QUI REFUSENT L'INVASION ÉOLIENNE INDUSTRIELLE DANS NOTRE RÉGION.
 
Le TNE est un collectif citoyen de 25 associations du Haut-Languedoc, militant pour préserver une montagne authentique et accueillante, pour défendre les droits de ses habitants et pour promouvoir des alternatives énergétiques."
 
Un aperçu de l'ampleur du débat autour de l'éolien industriel sur le lien : http://www.panache-salvetois.fr/mazamet-adresse-anti-eoli...

zones industrielles en nouvelle Occitanie.jpgzones industrielles en nouvelle Occitanie

 60 % de l'éolien industriel de la région est concentré dans 3 parcs régionaux (Haut-Languedoc, Grands Causses et Narbonnaise) ! Margeride, Lévezou, Corbières, Montagne Noire sont défigurés.
 
" Bonjour,
La Conférence Manifestation Citoyenne de Mazamet, c'est dans cinq jours seulement ! 
Une occasion unique de montrer notre indignation et notre résolution.
 
Une chance de nous rencontrer, associations, militants, sympathisants de toute la grande région.
Il est encore temps de s'organiser !
Il faut venir nombreux, covoiturer, rameuter nos voisins, nos amis, nos familles !

mazamet,manifestation citoyenne,actualités,associations,climat,courniou,débatforum,développement durable,écologie,economie,europe,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,mbilisation populaire,natureenvironnement,patrimoine,politique,pollution,santé,sciences et technologie,société,tourisme,urbanisme,somail,éolien industriel,association hurle ventPlan d'accès au palais des congrès de Mazamet 

Si certain-e-s d'entre vous souhaitent profiter du buffet froid en arrivant (servi entre 18h30 et 19h30) qu'ils veuillent bien nous le faire savoir avant jeudi soir.
Si besoin d'hébergement, contactez-moi rapidement." 

pour TNE Emmanuel Forichon tel 05 63 73 03 28
Contact : Toutesnosenergies@laposte.net ☎ : 06 08 68 00 96 et 05 63 73 03 28

mazamet,manifestation citoyenne,actualités,associations,climat,courniou,débatforum,développement durable,écologie,economie,europe,haut languedoc,hauts cantons d'oc,hérault,mbilisation populaire,natureenvironnement,patrimoine,politique,pollution,santé,sciences et technologie,société,tourisme,urbanisme,somail,éolien industriel,association hurle vent

mardi, 01 mars 2016

Mons-la-Trivalle : Sinfonietta Bardou prépare la prochaine saison musicale

Sinfonietta Bardou est un orchestre de jeunes musiciens qui se reforme chaque été pour deux semaines et demi de vacances en musique dans le hameau de Bardou à
Mons-la-Trivalle
« L'année progresse rapidement et il est grand temps d'annoncer notre retour, constate Tobias, car l'été approche à grands pas. L'entraînement en 2016 aura lieu du 31 juillet jusqu'au 17 août.

Sinfonietta Bardou,ensemble majestueux dans le pittoresque petit hameau.JPGL'ensemble Sinfonietta Bardou crée chaque année l'événement dans le pittoresque petit hameau

Sinfonietta Bardou accueille des participants de tous les pays et de tous âges dès 18 ans, musiciens amateurs exigeants, étudiants de conservatoire et quelques musiciens professionnels.

entrainement musical Bardou.jpg

Au programme : G. Rossini Ouverture du Barbier de Séville, R. Strauss, Concerto pour hautbois ; J. Haydn : Symphonie n° 104 en ré majeur. Soliste : Tobias Schmitt, et Frédéric Tschumi chef d'orchestre.

Les concerts auront lieu les 13, 14 et 15 Août à Magalas, Lodève et Villemagne l'Argentière. Un petit concert de musique de chambre sera proposé à Bardou.

Bardou.jpg

«Tous les interprètes amateurs sont chaleureusement encouragés à participer, des places sont disponibles. Nous nous réjouissons des inscription à venir pour ce séjour de Vacances en Musique dans la Nature ! »
Informations et inscriptions auprès de Jonas au 0049-761 48 99 17 10, sur post@jonashees.com et sur le site www.sinfonietta-bardou.de. 

jeudi, 31 juillet 2014

Mons-la-Trivalle : les concerts se font écho sur la commune

Depuis Bardou, les concerts se multiplient dans les lieux d'exception depuis de nombreuse années pour des moments d’émotions en partage.

On ne compte plus le nombre et la grande diversité artistique des ensembles et de leurs répertoires. Ils ont ainsi déjà été invités dans les hauts lieux historiques, publics et privés qui font la réputation culturelle et touristique de l’Hérault et des départements voisins.

actualités,art,bardou,concert,culture,hauts cantons d'oc,mons-la-trivalle,tourisme,sinfonietta bardou,piano,hameau de bardou,magalas,mazamet,villemagne,concerts de musique classique,ienissei et nikita ramic,jean sébastien bach,frédéric chopin,franz liszt,sergueï prokofiev,ludwig van beethoven,claude debussy

L'ensemble «Sinfonietta Bardou » était accueilli dans le chœur de l'église de Mons La Trivalle

Abbayes, églises, châteaux et chapelles se disputent à l'envie le plaisir d'organiser leur accueil. Des œuvres toujours remarquables sont ainsi au programme depuis le début de l'été, se poursuivant tout au long du mois d'août.

actualités,art,bardou,concert,culture,hauts cantons d'oc,mons-la-trivalle,tourisme,sinfonietta bardou,piano,hameau de bardou,magalas,mazamet,villemagne,concerts de musique classique,ienissei et nikita ramic,jean sébastien bach,frédéric chopin,franz liszt,sergueï prokofiev,ludwig van beethoven,claude debussy

Le clocher de l'église de Mons-la-Trivalle marquera ce vendredi 1er août l'heure du prochain concert proposé par l'ensemble de l'académie de musique de chambre de Bardou, sous la direction musicale de Theresia Stadelhofer, prof. Thomas Posth). L'audition sera donnée à 17 h 30.

Au programme Edward Elgar : Sérénade pour orchestre à cordes et quatuors de Mendelssohn, Haydn, etc ... 

Jean Erhardt accueille chaque été les musiciens venus de toute l'Europe pour des plaisirs musicaux renouvelées. 

Les entrées sont en libre participation. Renseignements et réservations au 04 67 97 72 43

samedi, 19 juillet 2014

Mons-la-Trivalle : concert de musique avec l'Ensemble Baroque de Berlin

Les concerts donnés chaque année, qui rayonnent depuis le hameau de Bardou, sont des événements qui attirent les mélomanes.

Ils se pressent nombreux afin de d'applaudir les musiciens de passage, venus spécialement dans les lieux qui mettent en valeur les œuvres grandioses de la musique classique.

mons-la-trivalle,sinfonietta bardou,piano,natalia morozova,bardou,magalas,mazamet,villemagne,concert,tobias walenciak,ensemble baroque de berlin,dido et aeneas,henri purcel,jeane erhardt

Parmi les musiciens en séjour à Bardou, il faut noter Natalia Morozova, pianiste constamment à la recherche de nouvelles formes d'expression. La sensibilité de son jeu continuent à s'enrichir autant dans les domaines de la musique baroque que de la sonorité moderne.

Après l'audition privée du Lundi 21 juillet à 17 h 30 à Bardou, la pianiste russe d'une présence étonnante se produira le mardi 22 juillet à 21h 00 au château Abbaye de Cassan à Roujan; Avec des morceaux choisis : Glinka : Valse fantaisie h-mol ; Mendelssohn : Rondo cappriccioso op. 14 ; Liszt : Nocturne ; Rachmaninov : six moments musicaux op.16.

Tobias Walenciak

De belles œuvres seront aussi au programme dans l'église de Mons-la-Trivalle. Sous la direction musicale de Tobias Walenciak, l'Ensemble Baroque de Berlin interprétera Dido et Aeneas ( (Didon et Énée) de Henri Purcel -  ce dimanche 20 Juillet à 20 h 30.

Jeane Erhardt accueille chaque été les musiciens pour des perspectives musicales toujours renouvelées. contact : 04 67 97 72 43 

dimanche, 13 juillet 2014

Mons-la-Trivalle : concert de musique classique à Bardou

Chaque été le hameau de Bardou attire les mélomanes qui se pressent nombreux afin de d'applaudir les musiciens dans ce lieu remarquable qui met en valeur les œuvres grandioses de la musique classique.

mons-la-trivalle,sinfonietta bardou,piano,hameau de bardou,magalas,mazamet,villemagne,concert,concerts de musique classique,ienissei et nikita ramic,jean sébastien bach,frédéric chopin,franz liszt,sergueï prokofiev,ludwig van beethoven,claude debussyLe hameau de Bardou, lieu privilégié pour de belles harmonies

Ce lundi 14 juillet, de belles œuvres interprétées par Ienissei et Nikita Ramic, piano. 

Au programme 

Jean Sébastien Bach : Fantaisie Chromatique en ré mineur ; Ludwig van Beethoven : 32 variations en do mineur ; Frédéric Chopin : 3 Mazurkas & Polonaise op. 44 en fa dièse mineur ; Franz Liszt : 2e et 6e Rhapsodie Hongroise et Marche de Rakoczy ; Sergueï Prokofiev : Sonate n° 7, op. 83 ; Claude  Debussy:  Étude n° 1 « pour les cinq doigts d'après Monsieur Czerny ». 

Le vernissage de l'exposition de peinture de Eveline Schulz Van Bekum, accueillie du 14 au 20 juillet au hameau de Bardou aura lieu après le concert qui commencera à 17 h 30

Pour toujours de belles rencontres en harmonie, ces moments musicaux et variés rayonnent sur la région depuis Bardou. Ils se renouvellent durant les mois de juillet et août, dès le lendemain ce concert est proposé à 21 h au château Abbaye de Cassan à Roujan.

Pour toute informations, contact Jeane Erhardt, Hameau de Bardou  34390 Mons-la-trivalle.  Tél.: + 33 (0) 4 67 97 72 43.

dimanche, 29 juin 2014

Mons-la-Trivalle : « La caravane kamyapoil » sur la voie verte

Erwan a parcouru 330 km sur son vélo-couché. Parti depuis une semaine de Montbrun-les-Bains, il rejoint la Caravane Méridionale des opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Rayonnants de partout en France vers le site du projet contesté, les Caravanes vont participer le 5 et 6 juillet prochain à une rencontre sur « les projets inutiles et imposés».

Un symbole pour les agriculteurs opposés à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.jpgUn symbole pour les agriculteurs opposés à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes

« L'opposition au projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes à côté de Nantes, (combat qui dure en réalité depuis les années 1960) n'a pas faibli, bien au contraire. Des dizaines de milliers d'opposants affluent  toujours plus nombreux pour obtenir des autorité l'abandon définitif du projet.» Les militants attirent l'attention sur d'autres « grands projets inutiles».

Le 24 octobre 2012la violence a marqué les esprits lors de l’opération César menée par les forces de l'ordre pour « vider la ZAD ». ( ZAD :  Zone d'Aménagement Différé pour les uns,  Zone A Défendre pour les autres).

Plus de 30 000 personnes sont venues lors du rassemblement de réoccupation. Élise et Erwan,  «Les Camilles à poils», ont opposé leur nudité aux forces de l'ordre. Verdict, 15 jours de prison avec sursis pour « outrages ». Ils sont en attente du  procès en appel.

mons-la-trivalle,zadistes,outrage,nudité,« la caravane kamyapoil »,voie verte,aéroport,notre-dame-des-landes,nantes,Élise et erwan,«les camilles à poils»,bédarieux,association alter mondialiste,attac,zad,mazamet,caravane méridionale,droit de l'homme et du citoyen,opération césar,forces de l'ordre,zone d'aménagement différé,zone a défendre

Arrestation - photo d'archive -

«Nu(e) pour sauver la forêt», le choix de la nudité «c'est pour casser l'image de terroristes qu'on a voulu donner des Zadistes dit Erwan, «on a voulu répondre à votre violence par notre vulnérabilité» dit-il devant la dure répression des autorités

Élise précise : « l’action de se mettre nus devant les forces de l’ordre permet d’illustrer la nature inégale du rapport de force. Il ne s’agit, pour moi, en aucun cas d’un outrage, mais d’une forme pacifique de résistance ».

Erwan 23 juin 2014 056.JPG

Le sourire d'Erwan pour témoigner de la "crimininalisation" des opposants et de la solidarité nécessaire

Militants, agriculteurs, poètes, avocats, artistes, paysans,... ils ont des âges divers et des idéologies différentes, le visage de la "résistance" est multiple.

«Le 22 février 2014 à Nantes, de 50 à 60 000 personnes étaient dans la rue.» Toutes les indignations et toutes les luttes se retrouvent dans la revendication "d'un vivre différent" de celui qui est "imposé par la société où nous vivons". 

Erwan il y a peu, était enseignant en physique-chimie. Il a «tout abandonné socialement pour prendre la route, et témoigner de la "criminalisation" qui est faite des opposants »

23 juin 2014 051.JPGDepuis Bédarieux,accompagné jusqu'ici par Patrick, Anne, Colette, Manu et Jeff, Erwan est en route pour rejoindre à Toulouse la Caravane Méridionale 

Il a fait étape à Bédarieux, accueilli par l'association alter mondialiste ATTAC, qui s'élève « contre l’hégémonie de la finance et la marchandisation du monde.» Patrick du comité de Bédarieux l'accompagne jusqu'à Mons à vélo avec Anne, Colette, Manu et Jeff qui a pris la caravane en route.

20 juin 2014 059.JPG

Erwan roule de 30 à 60 km par jour. De Mons-la-Trivalle il part vers Mazamet pour rejoindre la Caravane méridionale qui sera sur le site de Notre-Dame-des-Landes le 5 juillet prochain.

caravane NDDL.jpg

Conférences, échanges et projections sur les temps forts de la lutte ponctuent chaque étape pour sensibiliser l'opinion à cet événement qui prend valeur de symbole et de revendication citoyenne globale :

« Prendre sa vie en main, refuser la société de sur-consommation » et  « retrouver du bon sens dans l'agriculture ».

Lénix, un zadiste de 22 ans cite l'Article 35 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen : «Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs».

Aujourd'hui, « l'air du temps c'est l'argent » 

«Le changement climatique est la plus grande menace du 21e siècle. Il faudra bien qu'un jour on soit plus solidaire» affirme Erwan en souriant.

Plus d'info sur  http://caravanemeridionalendl.over-blog.com/