compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 08 septembre 2017

Mons-la-Trivalle : Le Comité des Fêtes crée du lien entre associations locales

Le Comité des Fêtes de Mons la Trivalle a organisé ce premier dimanche de septembre la rencontre des Associations de Mons et ses alentours

assoc à mons 20170903_104827.jpgChacun des stands informatifs permettait de découvrir des initiatives locales à partager

La vie associative avec ses adhérents et les bénévoles qui s’y impliquent est une dynamique locale qui compte. Le public a pu découvrir ces initiatives, artistiques, culturelles et sportives, leur implication et leurs projets.

fin août début septembre 2017 136.JPG

Tafanari, musique et danse occitane, était à l'accueil. Autour du Comité des fêtes, dans la salle polyvalente, les associations ACORPS, Lichenologie de l’Hérault, Atelier Rivière Randonnée, Aventure Caroux, Colombières d’hier et d’aujourd’hui, Dayan qi gong, Foyer rural, La part du colibri, Les vies dansent, Monta davala, Terre des montagnes, Pôle pleine nature du Caroux, Vélo Caroux.

fin août début septembre 2017 096.JPGSophie, la présidente du Comité des Fêtes présentait les projets de l'association

Canoë, danse, dessin, découverte des lichens, entraide, escalade, mosaïque, musique, patrimoine, peinture, qi gong, randonnée, vélo, Yoga, autant d'animations représentées. De quoi satisfaire les curiosités, exercer les talents, partager une activité sportive, et participer à la vie de la commune.

assoc à mons 20170903_160319.jpg

En cette veille de rentrée scolaire, les enfants étaient choyés : concours de dessin, course de vélo, initiation à la tyrolienne pour les jeunes participants qui ont pu ainsi décompresser.

Voir les images de la Fête sur Vidéo Cantons d'Oc 

 

"Une super ambiance, le soleil et des enfants qui s’amusent, tous les ingrédients étaient réunis pour passer une très bonne journée, déclarent les organisateurs. Le Comité des Fêtes remercie toutes les associations qui ont répondu à cette initiative."

Le rendez-vous convivial de La prochaine Fête des Associations organisée par le Comité des Fêtes de Mons-la-Trivalle est déjà fixé au premier dimanche de septembre 2018.

Album photo de La Fête des Associations 2017

mardi, 07 mars 2017

Vieussan : Christian Jougla vient présenter son dernier roman, « Sortilège »

Vendredi 10 mars 2017 à 18 h dans la salle de la bibliothèque municipale

Christian Jougla, auteur de romans et de nouvelles fantastiques émaillés d'expressions occitanes avec traduction est président depuis sa création en 1998 du Cercle occitan à Gabian où il est né. 

Homme de théâtre, il anime, pour la promotion de la culture occitano-française, le Théâtre des Ateliers de la Thongue créé en 2005 et privilégiant la création de spectacles vivants.

Dans son dernier roman intitulé Sortilège, édité à La Clef d'Argent, Christian Jougla, ancien viticulteur, transpose son sens de la mise en scène et situe son intrigue sur le Larzac, "frontière d'un autre monde".

Son personnage, Jim, "amateur de lieux sans espoir hantés par tous les vents", s'installe sur le Larzac et se lie d'amitié avec Paul, l'un des anciens des causses qui lui présentera un étrange personnage, le docteur Once, médecin des fous.... 

actualités,littérature,occitan,livre,loisirsculture,portrait,religion,vivre dans nos communes,christian jougla

En avril 2013, Christian Jougla présentait son roman, « Chants d’automne »,  devant des lecteurs captivés.

Gageons que ce vendredi 10 mars 2017 à 18 h dans la salle de la bibliothèque municipale, la vigueur oratoire de l'auteur passionnera l'assistance.
La rencontre sera clôturée par la vente du volume dédicacé et un apéritif convivial offert par la commune.

La bibliothèque de prêt est ouverte le lundi de 16 à 17 h, le mercredi de 15 h 30 à 17 h et le samedi de 10 h 30 à 12 h 30.

dimanche, 10 mai 2015

Saint-Martin-de-L'Arçon : le jeudi 14 mai, le festival occitan se pose au pied du Caroux

Le festival Mai que Mai, dédié à la culture occitane sous toutes ses formes, se déroule chaque année au mois de mai sur le territoire du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc. Le jeudi 14 mai il sera à Saint-Martin-de-l'Arçon, au pied du Caroux
Depuis 2008 animations et spectacles proposés sont accessibles à un public familial, sensible à la culture en général et à l’Occitanie en particulier. « La programmation veut montrer la richesse, la qualité et la variété d'une culture occitane vivante et contemporaine, explique Patricia pour Tafanari, et ce au travers d'expressions artistiques aussi diverses que le conte, la musique, le théâtre, la danse, les arts plastiques, la littérature, le cinéma, etc... » 
«Le p'tit bal de l'apéro » ouvre la soirée à 18 H 30 avec Cap Aici, qui chante pour « faire danser» puis accompagnera  la buvette sur la place de la mairie et une petite restauration à partir de 19 H 00. 

saint-martin-de-l'arçonL'équipée K, un voyage inspiré par le souffle des Balkans (photo Bruno Lavit)

À 20 H 30,  à l'église de Saint-Martin-de-l'Arçon, ce sera tout un univers musical festif et de caractère, coloré de culture occitane.

« L'équipée K proposera le concert, « Les sons suspendus ». Textes et compositions mêlés aux chants polyphoniques inspirées par le souffle des Balkans, pour un voyage au long cours avec Jean Pierre Sarzier et ses clarinettes « ensorcelées ». Le Chœur des Femmes : polyphonies avec Nathalie Vuillod, Florence Droin, Véronique Fernandez, Marie Chastang, Dominique Clouzeau, Cécile Lavit, Fabienne Saillard et Veronika Warkentin : compositions, chant solo, chant, kaval, percussions.

La polyphonie ouvre les portes de l'éphémère : « l'imaginaire se perd. Haltes, pauses, escales, suggèrent le battement de la terre, au rythme des pulsations profondes qui poussent à avancer, découvrir. »
Une soirée aux chaudes vibrations qui chante le rêve de l'humanité : toujours chercher plus loin, remonter les courants pour tenter de retrouver la source.

samedi, 09 mai 2015

Prémian : ouverture du festival Occitan « Mai que Mai »

Cinéma et Musiques italiennes ouvriront cette 8e édition du festival « Mai que Mai » à Prémian grâce au partenariat avec le Fil des Arts le mardi 12 mai. 
Tafanari, l'association porteuse du projet, sise à Colombières sur Orb, organisatrice de toutes les animations, est heureuse d'annoncer le programme de cette journée.
Dès 20 h 15, Paolo Napoli, musicien traditionnel et ethnologue calabrais accompagné de Francesco Rosa accueilleront les spectateurs en chants et musiques.
Le film de Michelangelo Frammartino « Le quattro Volte » de 2010 sera proposé au public, à 20 h 45. Ce film à la limite du Documentaire, a obtenu le grand prix du festival du cinéma Italien d'Annecy et fut sélectionné au festival de Cannes pour la quinzaine des réalisateurs.
on suit l'histoire du berger...jpgUn film, à la limite du documentaire, fera pénétrer les visiteurs dans le cœur de la Calabre
 
"La séance s'adresse à tous ceux qui aiment les beaux plans, et ne rechignent pas à contempler et découvrir les cycles de la vie et de la nature, et des traditions demeurées intactes d'un lieu hors du temps, en Calabre."

Panorama  d'Allessandria del Caretto

On suit l'histoire du berger, une vie au rythme du cosmos où l'humain, l'animal, le végétal et le minéral échangent une intimité secrète.
"L'absence de dialogue, quelque peu déconcertante au début, pousse à mieux regarder et mieux écouter."
"Alessandria del Carretto – Bandiera". Con licenza Stemmi Comunali Italiani tramite Wikipedia 
Une rencontre débat avec Paolo Napoli, habitant d'Allessandria del Caretto où le film a été tourné, est ensuite proposée.
Tarif 7€ et 5€ adhérent. Renseignements et programme complet du festival sur le site :  http://maiquemai.wix.com.

dimanche, 19 avril 2015

Rosis : « La Deudeuch Albigeoise » a traversé la Région à la rencontre des mouflons du Caroux

Les Albigeois passionnés de petites deudeuches, voitures populaires créées en 1949, se sont donnés rendez-vous. La caravane de onze 2cv s’ébranle, les baroudeurs partent sous la pluie chercher le soleil vers les sommets du Caroux.
Pause café-fouace à Saint Pons et voir Lodève, sa cathédrale, son monument aux morts pacifiste de Paul Dardé, flâner sur le marché puis direction Celles, village fantôme au bord du lac du Salagou.
rosis : « la deudeuch albigeoise » a traversé la région à la ren,rosis,maison du mouflon,la deudeuch albigeoise,région,mouflons du caroux,caroux,douch,albigeois,deudeuches,voiture,1949,2cv,baroudeurs,sommets du caroux,saint pons,lodève,monument aux morts pacifiste de paul dardé,celles,lac du salagou,gps,mourèze,col des très vents,occitan,saint gervais sur mare
Une farce du GPS en égare quelques uns avant Mourèze, son cirque et ses calcaires blancs après les terres rouges du Salagou. Franchi le col des  "treize  vents" (très vents en occitan), se griser du vertige de la descente vers Saint Gervais sur Mare, rejoindre le gîte et  griller la saucisse.
Rosis plateau du caroux.jpg
Après la nuit, très fraîche au goût de tous, ils découvrent au matin, avec un plaisir réconfortant, le soleil radieux sur le plateau du Caroux, « magnifique ! » à l'unanimité.
Visite à Saint Guilhem le désert, pause restaurant et  gardiane locale, l’Abbaye, les ruelles, la grotte de Clamouse et volte face par le pont du diable, le cirque de Navacelle, le belvédère, son paysage grandiose sous le soleil finissant. Route minuscule et sa pente impressionnante à remonter en première sur certaines portions pour les Deudeuches Albigeoises dans le jour qui décline.
2cv 7Espinouze1.jpg
Nuit de gel et grand soleil au matin sur les hauteurs de l’Espinouse. Départ vers Douch pour découvrir le mouflon.
2cv 7Douch8a.jpg
La Deudeuch semble chez elle dès l'entrée du petit hameau qui a conservé son visage d'antan.
2cv à Douch P1040250.JPG
Station devant le four à pain, le parking est vite complet, le hameau s'anime, heureux de cette affluence.rosis : « la deudeuch albigeoise » a traversé la région à la ren,rosis,maison du mouflon,la deudeuch albigeoise,région,mouflons du caroux,caroux,douch,albigeois,deudeuches,voiture,1949,2cv,baroudeurs,sommets du caroux,saint pons,lodève,monument aux morts pacifiste de paul dardé,celles,lac du salagou,gps,mourèze,col des très vents,occitan,saint gervais sur mare
Ils vont visiter en avant-première pour la saison 2015, la Maison du mouflon emblématique où Cathy leur réserve un accueil souriant et instructif.
2cv mouflon 7Douchf.jpg« C’est reparti sur la petite route des crêtes, nos yeux scrutent le paysage, nous n’apercevrons pas l’animal, mais  serons récompensés par un copieux pique-nique aux abords  du col, les  statues menhir autour du village de Moulin Mage, la visite du musée des outils et de la vie d’autrefois à Saint Crépin, qui mérite le détour, commente Etienne.»

rosis : « la deudeuch albigeoise » a traversé la région à la ren,rosis,maison du mouflon,la deudeuch albigeoise,région,mouflons du caroux,caroux,douch,albigeois,deudeuches,voiture,1949,2cv,baroudeurs,sommets du caroux,saint pons,lodève,monument aux morts pacifiste de paul dardé,celles,lac du salagou,gps,mourèze,col des très vents,occitan,saint gervais sur mareLe périple se termine, 700 km dégustés, de belles découvertes sous le soleil, de la bonne humeur à revendre et, en perspectives, de futures balades aussi réussies pour La Deudeuch Albigeoise à travers la nouvelle grande Région.

rosis : « la deudeuch albigeoise » a traversé la région à la ren,rosis,maison du mouflon,la deudeuch albigeoise,région,mouflons du caroux,caroux,douch,albigeois,deudeuches,voiture,1949,2cv,baroudeurs,sommets du caroux,saint pons,lodève,monument aux morts pacifiste de paul dardé,celles,lac du salagou,gps,mourèze,col des très vents,occitan,saint gervais sur mare

Publié avec l'aimable concours d'Étienne au nom de toute l'équipe de « La Deudeuch Albigeoise » à retrouver avec tous les détails de la balade sur leur site :

lundi, 29 avril 2013

Vieussan du 16/04/2013 au 26/04/2013

      26/04/2013

Christian Jougla a présenté son dernier roman, « Chants d’automne »

«A la bibliothèque municipale, devant des lecteurs attentifs et captivés, Christian Jougla a présenté son dernier recueil de 5 nouvelles fantastiques, Chants d’automne », commente Christiane, responsable de ce lieu de lecture publique...

ch jgla 0.JPG

«Avec sa fougue et son talent de conteur, il a emmené ses auditeurs au carrefour de l’irrationnel et de la raison :

ch jgla.JPG

Le fantastique rôde autour de Clermont l’Hérault et au bord du Vaccarès, un grimoire maudit se cache dans la bibliothèque de Lunel. »

ch jgla 7.JPG

Originaire de Gabian, l'auteur fait l'éloge de la région, défend la culture occitane, une grande vigueur oratoire soutient ses propos.

ch jgla 4.JPG

Christian Jouglas dit sa prédilection pour les romans noirs entretenant son imaginaire fertile, l'influence des styles de Lovecraft, Poe, Ray. Il avoue son admiration pour Dickens et  prend plaisir à imbriquer les récits les uns dans les autres. Il déclare : «Je me suis décidé à adapter mes souvenirs en inspirations, à leur faire prendre une forme littéraire. »

ch jgla 8.JPG

Ce nouveau recueil s'inscrit dans la continuité du fantastique noir. Ouvrage d'inspiration régionale, il emprunte à la mythologie, aux paysages familiers ou aux légendes anciennes du terroir  et poursuit un voyage nostalgique, déplorant « l'âge d'or à jamais disparu, le divorce irrémédiable de l'humanité et de la création...» 

ch jgla 5.JPG

Loin de l'esprit bon-enfant de Pagnol, il conte un pays empreint d'occultisme, telle  «la sombre légende du marais », où l'isolement côtoie le mystère et « les noirs secrets des collines » où inquiétudes, ténèbres et maléfices hantent les lieux.

L’auteur a proposé ensuite la vente des volumes et dédicacé ses livres au public conquis. Le recueil, « Chants d’automne », édité à La Clef d'Argent est disponible au prêt à la bibliothèque municipale.

La rencontre s’est terminée par l'apéritif, traditionnel « verre de l'amitié », offert par la commune.

Les photos accompagnant cet article ont été aimablement réalisées par marie France.

 

          25/04/2013

Randonnée de cyclotourisme sur route

Les cyclos du Gazelec de Béziers organisent une randonnée de cyclotourisme sur route uniquement, le dimanche 28 avril.

Le départ a lieu des meubles Gauthier ancienne cave coopérative, avenue d'Oc à Béziers à partir de 7h15. Inscription 3€ pour tous sur place.

Au départ café de bienvenue

Le groupe (2).jpg

Le groupe Gazelec à l'assaut des collines vers Mézeilles

Deux parcours sont proposés :

Parcours  100 Km -.Béziers-D909-D33E2-->D33-Pailhès-Thézan-D19-Murviel-D14-Cessenon-Les 4 Chemins-Roquebrun (contrôle ravitaillement saucisse grillée )-D14 vers Vieussan-Berlou (contrôle ravitaillement)-Prades /Vernazobre-Pierrerue-Cazedarnes-Cazouls-Thézan-Corneilhan-Béziers- 100Km-.

Parcours 70 Km- Béziers-D909-D33E2-->D33-Pailhès-Thézan-D19-Murviel-D14-Cessenon-Les 4 Chemins-Roquebrun (contrôle ravitaillementsaucisse grillée)-D14 vers Cessenon-Lugné-Cessenon-Murviel-Thézan-Corneilhan-Béziers- 70 Km-.

A l'arrivée boissons et récompenses à tous les participants.

Remise des récompenses vers 11 h 15

Clôture de la manifestation à 12 h 30.

Pour plus d'infos voir sur le site : http://gazelec.cyclobeziers.free.fr conseille Michel Bascoul, président du club. 

       24/04/2013

Les « correspondants » au service de l'information locale

Beaucoup de lecteurs se posent  la question du lien entre blog et journal.

Voici, en réponse, quelques précisions : les blogs des Journaux du Midi, accessibles à partir des sites midilibre.com et lindependant.com, s’inscrivent  dans la ligne éditoriale de chaque titre.

Ils sont créés par et sous la responsabilité de la rédaction et sont mis à la disposition des correspondants. À leur  demande ils les animent dans le cadre de l'exercice de leur activité, conformément au statut organisé par l’article 10 de la loi n° 87-39 du 27 janvier 1987 modifiée par l’article 16 de la loi du 27 janvier 1993.

Les sites des titres et les blogs suivent une même politique de qualité, agissent en médias d’information crédibles et responsables, conformément à la mission du journaliste dans le devoir d'informer, le respect du lecteur, l'intérêt public et le droit de savoir.

« La vérité, la rigueur et l'exactitude, l'intégrité, l'équité et l'imputabilité » constituent les « piliers normatifs du journalisme » et la « déontologie prescrit des devoirs professionnels qui font l'objet d'un consensus pour un grand nombre de situations » écrit M-F Bernier, de l'Université d'Ottawa. La déontologie contribue à protéger les journalistes des manœuvres de propagande, de promotion et de désinformation et les incite à s'en méfier

La charte des « correspondants », comme la Charte des Journalistes adoptée en 1918 par le Syndicat National des Journalistes, révisée en 1935 ainsi que «Les Droits et devoirs des journalistes et correspondants de presse», adoptés en 1970 à Munich, rapellent qu'un journaliste digne de ce nom: «Prend la responsabilité de tous ses écrits, tient la calomnie, les accusations sans preuve, l'altération des documents, la déformation des faits, le mensonge, pour les plus graves fautes professionnelles ; n'accepte que des missions compatibles avec la dignité professionnelle... ; ne touche pas d'argent dans un service public ou une entreprise où sa qualité de journaliste, ses influences, ses relations soient susceptibles d'être exploitées...» Les devoirs des journalistes ne peuvent être effectivement respectés dans l'exercice de leur profession que si les conditions concrètes de l'indépendance et de la dignité professionnelle sont réalisées.

Les 1392 « correspondants » du Groupe des journaux du Midi, ont lu récemment un communiqué de leur responsable leur rappellant : "Nous sommes à un an des élections municipales et vous le savez, une règle en la matière existe... Vous êtes actuellement correspondant : vous ne pouvez pas vous présenter sur une liste. Ou, si vous vous présentez, vous devez stopper la correspondance. Il vous faut donc choisir entre le journal et la mairie... Vous êtes actuellement correspondant et élu : vous devez laisser la correspondance si vous vous représentez... " La tâche du correspondant de presse bénévole et indépendant n'est pas facile. Les règles d'indépendance à l'égard des pouvoirs politiques et économiques, contribuent à la crédibilité au même titre que le respect de la vie privée et la protection des sources d'information.

Une démocratie repose toujours sur la possibilité d’exprimer librement des opinions diverses et sur le vote de citoyens bien informés. Les médias, les journalistes et les correspondants qui les relaient, jouent par conséquent un rôle primordial dans les processus électoraux en assurant la circulation des informations ainsi que des opinions et leur confrontation. Ils permettent une meilleure connaissance des candidats, des partis et des programmes. Ils contribuent à la participation effective des citoyens au débat démocratique, notamment en plaçant au cœur de la campagne les thèmes d’intérêt général.Un journaliste digne de ce nom est garant de la démocratie.

Le blog est un outil interactif qui offre la possibilité, aux lecteurs, de laisser des commentaires après chaque article. C'est un instrument d'expression ouvert à tous dans le respect des autres. Les éventuels contenus illicites (diffamations, injures, propos hors sujet, propagande...) peuvent et doivent être supprimés avant qu'ils n'apparaissent sur le blog. 

 Le « droit de réponse » selon la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, au sens juridique du terme, ne saurait constituer un commentaire. Celui-ci sera publié comme tel sous réserve de l’accord de la rédaction.

 

        23/04/2013

Gus et son jardin bio viennent à la boutique associative

Ce week-end, samedi 27 et dimanche 28 Avril 2013, de 10 h à 19 h, « Les jardins de Gus» seront à La Tanek.

GUS PUB.jpgGus et ses plants printaniers à La Tanek

Comme chaque saison, c'est le moment de reprendre son jardin, de refleurir ses terrasses, de prévoir les récoltes de l'été. Le soleil invite à s'arrêter sur le parking en bordure de la CD 14, peu après Vieussan, à contempler, aux pieds de La Tanek, la vallée de l'Orb, et dans la petite boutique, les créations des artisans locaux, puis à faire son choix :

« Gustave ( le Gus) et son jardin viendront à la boutique associative afin d'amener plants de légumes, de fleurs et d'aromatiques, à vendre aux jardiniers locaux et de passage. Une bonne occasion, précise Véro, de fêter ce jour là convivialement le printemps enfin arrivé !  »

Contact : La Tanek CD 14 Vieussan tel. 04 67 95 78 07

GUS PUB (2).jpg

 

       19/04/2013

Un livre-guide sur « Le symbolisme des heurtoirs populaires languedociens »

Peut-être l'avez-vous croisée dans les rues de nos villages ? Installée depuis 2005 dans le Piscénois, Marie Christine Matray est curieuse d'Histoire et de Patrimoine, présente dans de nombreuses associations pour sa protection. 

« J’ai été particulièrement comblée en découvrant le Patrimoine très riche de l’Hérault et du Languedoc, ma curiosité m’a portée vers les heurtoirs très nombreux. Mais pourquoi la Croix de Malte, Neptune, une main avec une pomme ou un vautour sur une porte ?  »

Ainsi est né un livre-guide qui explique les symboles et les messages transmis depuis des siècles par ces petits objets du Patrimoine de notre région.

P_Vieussan_3_(2).JPG

 «  Ils viennent de très loin, de notre culture judéo-chrétienne et de racines gréco-romaines, ils ont traversé l’Histoire et les styles et sont encore présents mais pour combien de temps encore ? »

Objets d’Art à part entière les heurtoirs séduisent les photographes et les amoureux du patrimoine. Ils contribuent à la mémoire culturelle et patrimoniale de notre région. Avec une trame chronologique en filigrane, Marie Christine, au gré de promenades dans les rues et ruelles du Languedoc, analyse les heurtoirs rencontrés, étudie leurs symboles et lance des pistes d'interprétation. Le rôle de la porte, protection et accueil se dessine, le sens dont est porteur le heurtoir lui fait écho. Entre séduction et crainte toute une culture se dévoile.

P_dauphin_Vieussan.JPG

« Je précise que ce sont les symboles qui sont étudiés.et en aucun cas l'authenticité des modèles. Le modèle du Dauphin sur cette photo n'est pas un modèle particulièrement ancien mais par contre le symbole du dauphin, lui est très ancien...et cela m'a servi.  En fait, sur les 30 communes parcourues, je n'ai pas rencontré ailleurs ces trois modèles, c'est pourquoi je les ai placés dans mon étude ».

Le livre peut se commander à l'adresse : invitationpatrimoine@gmail.com et tous les renseignements sont sur le blog : http://portesetheurtoirs.overblog.com à découvrir !

M_bague2_vieussan_2_bagues.JPG

Ce volume richement documenté : 140 photos et 35 symboles abordés avec attention, parait en ce mois d'avril 2013. Le 27 avril à la Librairie Lanet, place de la République à Pézenas de 9 h 30 à 13 h 30, il sera dédicacé par son auteur.

Dès ce samedi  20 avril à l'Office du Tourisme de Pézenas, de 9 h 30 et 12 h 30, les heureux souscripteurs seront attendus à l'accueil pour la remise de leur exemplaire, une dédicace sera possible par Marie-Christine Matray, qui a mis dans ses pages tout son amour du patrimoine et sait nous le transmettre.

 

         16/04/2013

Christian Jougla, dédicacera son dernier recueil de nouvelles à la bibliothèque

Christian Jougla, ancien viticulteur né à Gabian en 1938, est l'auteur de romans, genre gothique et de nouvelles fantastiques en langue française accompagnée d'expressions occitanes avec leur traduction.

Il œuvre pour la promotion de la culture occitano-française. Président du Cercle occitan de Gabian depuis sa création en 1998, homme de théâtre, il anime le Théâtre des Ateliers de la Thongue, créé en 2005.

Christian_jougla4.jpg

« Entré en littérature à la suite d'un rêve halluciné qui le poursuivait, pas à pas, depuis une trentaine d'années », Christian Jougla présentera et dédicacera son dernier recueil de nouvelles « Chants d'Automne », édité par La Clef d'Argent. 

Après «Mandorgues» et «L'abîme» parus aux Ateliers de la Licorne, ce troisième livre est un recueil de cinq nouvelles fantastiques : Au-delà de minuit. Le Marais. Le Manuscrit. Les Rôdeurs du clair de lune. Le Bouvier de la Pentecôte. Cet ouvrage est fidèle à l'univers de l'auteur qui poursuit « la patiente élaboration d'un fantastique méridional au carrefour de l'irrationnel et de la raison, de la création littéraire et de la réflexion fantastiques...»

La bibliothèque municipale reçoit l’écrivain Christian Jougla le vendredi 19 avril à 18h.