compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 26 juin 2018

Mons-La-Trivalle : Le Parc invite à bichonner son vélo

Avec le soutien des associations Le Vieux Biclou et Vélociutat, le Parc met en place avec le Département une journée diagnostic et marquage gratuit de vélos

Le Parc naturel régional du Haut-Languedoc et le Département de l’Hérault organisent une journée dédiée : "Les habitants peuvent faire réaliser un diagnostic d’état et un marquage contre le vol de leur vélo : divers réglages chaîne, freins, pédalier, etc... La mobilité, en toute sécurité avec leur compagnon à deux roues !"

velo reglage.jpgPour une mobilité plus douce, les associations Le Vieux Biclou et Vélociutat initient à l’auto-réparation 

Chacun pourra faire vérifier différents points de sécurité de son vélo. "Il est également possible pour les propriétaires de le faire marquer grâce à un BICYCODE®, précisent les organisateurs. Le marquage se fait par gravure et immatricule le vélo sur un registre national. Il permet l’identification du véhicule et facilite les recherches si le vélo est volé ou perdu."

Le Parc s’engage depuis l’année dernière en faveur d’une mobilité plus douce en proposant au prêt gratuit une flotte de plusieurs Vélos à Assistance Electrique et les VAE voyagent dans différentes communes.

Le 6 juillet prochain, de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 15 h 30, chacun pourra venir à Mons-la-Trivalle avenue de la Gare et repartir plus sereinement.

lundi, 03 octobre 2016

Votre chronique : HURLEVENT ASSO communique le bilan de la période d'été

"Bonjour !

Voici un résumé de la lutte anti-éoliennes pendant l'été.

Mais avant d'en prendre connaissance, voyez donc cette vidéo allemande sous-titrée en français :

http://ccsubs.com/video/yt%3Am75Z-G2KnwY/malade-des-infrasons-la-lutte-contre-les-eoliennes/subtitles?lang=fr

Et prenez note de la date de notre assemblée générale qui aura lieu à la salle de Prémian le 28 octobre à 18 H 30. Nous ferons le point sur ce qui s'est passé dans l'année et débattrons sur le(s) meilleur(s) moyen(s) pour faire barrage aux projets éoliens.

A bientôt.

La période qui va de début juillet à aujourd’hui a été active et marquée par deux événements : la visite de la vice-présidente du Conseil Régional sur les sites éoliens (voir le compte-rendu en pièce jointe) et l’installation d’une ZAD (zone à défendre) sur le site d’Albine (début de construction d’un parc éolien).

Un petit commentaire d’abord : la visite de la vice-présidente n’a pas apporté grand chose, sauf une nouvelle transmise par le Président du Parc Régional : la disposition de la Charte indiquant la limite de 300 mâts est « opposable ». Ce qui veut dire que les services de l’Etat n’autoriseront en aucun cas un dépassement.

 

Albine (Tarn): Le vent tourne contre les éoliennes industrielles

Pour la lutte du côté d’Albine, on peut remarquer que l’Etat « met le paquet » pour réprimer le mouvement de protestation contre les éoliennes : les gendarmes ont été très présents, en nombre, dès le début, pour protégter les travaux. A deux reprises, pour appréhender un zadiste, et pour faire une perquisition dans la ZAD, il,ne leur pas fallu moins de 8 voitures de gendarmerie ! La disproportion est énorme. (à mettre en rapport  avec le niveau de protection de la population à Nice). Il est plus important pour les pouvoirs publics de protéger les multinationales du vent.

Voici quelques articles choisis parmi les très nombreux qui ont paru sur ce sujet.

Voisine d'éoliennes industrielles

 

Nos politiciens aiment dénoncer publiquement l'égoïsme des opposants aux éoliennes qui, selon eux, seraient des petits bourgeois gâtés qui ne se battent que pour défendre des intérêts matériels et privés. Donc des purs produits du système qu'eux-même servent en règle général, sauf lorsque leurs intérêts sont en jeu et qu'un petit coup de "jeune"  dans leur discours s'impose. Le vert leur va si bien lorsqu'il s'agit d'en tirer profit!
Je serais curieuse de les entendre sur ces opposants aux éoliennes:

une vidéo à visionner ici ; https://blackfionproduction.wordpress.com/2016/07/17/un-a...

De toute évidence ces personnes, jeunes pour la plupart, (hé oui, nous ne sommes pas en face de vieux croûtons !) ne défendent pas la valeur immobilière de leurs villas ou de leurs résidences secondaires. Elles ne sont pas non plus pro-nucléaires. Elles font courageusement partie de cette société civile qui ne partage pas votre point de vue sur l'avenir de nos paysages et de nos espaces naturels.

La résistance aux éoliennes industrielles impose un débat que les autorités tentent de repousser par tous les moyens et le plus souvent avec des discours complètement cons. Les démocrates ne sont pas ceux que l'on voudrait nous faire croire…
Bravo
aux alter éolien, aux zadistes du parc Naturel Régional du Haut-Languedoc bravo pour votre courage et votre détermination. Si les jurassiens prenaient autant au sérieux la richesse du Parc Naturel du Doubs, je serais comblée! Merci de nous démontrer que la lutte contre les éoliennes industrielles n'est pas une affaire de vieux mais une question de responsabilité envers ces espaces naturels pris d'assaut par des affairistes.

P.S. le site de cette association vaut le détour. Ce texte par exemple:
"Le vent nous porte sur le système, ou comment devenir anti-nucléaire sans devenir pro-éolien"

Les zadistes  ont été pris au sérieux par les pouvoirs publics au point qu’on peut parler de harcèlement : un hélicoptère et 5 à 10 gendarmes pour un zadiste, et souvent pour trois fois rien. Les autorités judiciaires ont eu leur part : les zadistes, assignés en justice, ont été condamnés à être expulsés de leur campement (et à des frais importants), mais cela vous a été relaté par de nombreux messages pendant l’été.

Autres  fronts

Albine (Tarn): Le vent tourne contre les éoliennes industrielles par  La Marseillaise le mercredi 20 juillet 2016 08 h 30 http://www.lamarseillaise.fr/herault/developpement-durabl...

Deux autres manifestations ont eu  lieu pendant les mois d’août à Saint-Amans, puis à Labastide et ont fait l’objet d’une publication, mais ce qui précède donne une idée de la lutteassidue menée par les associations du Haut Languedoc (TNE).

Bonne fin d’été !

dimanche, 23 août 2015

Haut-Languedoc : Gilbert Massol parle de son ouvrage

Durant toute sa vie Gilbert Masson s'est battu pour la protection du Caroux-Espinouse. Son ouvrage "Les Monts de l'Espinouse" vient de paraître

Haut-Languedoc : Gilbert Massol parle de son ouvrage

Gilbert Massol, vous êtes l'auteur et l'éditeur du livre « Les monts de l'Espinouse » qui vient de paraître. Peut-on considérer  cet ouvrage comme un devoir de mémoire ?
 
En effet, la rédaction de ce travail constitue un devoir de mémoire  sur l'origine du parc naturel et de la réserve nationale ainsi que sur le rôle des personnages, de certains organismes et associations ayant consacré des années de lutte  pour obtenir la prise de mesures conservatoires indispensables et pour assurer la pérennité du patrimoine naturel et culturel des hauts pays héraultais.
Il s'agit là d'une contribution importante à l'histoire d'une action militante qui s'exerça pour aboutir, avec certaines nuances, aux réalisations que nous connaissons.
 
Vous avez milité dès le premier jour pour l'existence d'un parc, pourquoi ?
 
Un manifeste, signé par onze universitaires montpelliérains de renom, demandant la réalisation du projet de parc est rédigé en 1964. Nous le publions.
Mais notre propos ne se limite pas là. Il fait état de certains desseins préjudiciables à l'intégrité des sites tel que l'ouverture d'une piste sur le plateau du Caroux dénoncée par une action de terrain qui regroupa trente associations et aboutit à la Résolution des Mille en 1971.
 
Vous êtes pour la conservation du patrimoine vernaculaire, pensez-vous que l'on pourra le sauver ? 
 
J'ai écrit un long commentaire sur les importants travaux conservatoires dont ont fait l'objet différents édifices civils ou religieux tels que hameaux, chapelles, fermes, moulin à eau, four à pain, le remarquable pont vieux d'Andabre, etc.
Un développement est accordé aux anciennes granges-étables à pignons à redans et couverture de genêts, aujourd'hui pratiquement disparues, dont quelques bonnes photos de l'époque en rappellent les intéressantes particularités.

dimanche, 12 juillet 2015

Roquebrun : Le label « Qualité Parc » pour Le Jardin Méditerranéen

Au pied de la tour carolingienne restauré qui domine fièrement le village, Le Jardin Méditerranéen pavoise sous le chaud soleil.

Le Jardin Méditerranéen sous la tour carolingienne de Roquebrun.jpgLe Jardin Méditerranéen sous la tour carolingienne de Roquebrun

Comme huit autres «sites de découverte* », il vient de se voir attribuer le label « Accueil du Parc naturel régional du Haut-Languedoc », marque déposée à l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI ) par le Ministère en charge de l’Environnement qui en est propriétaire.

A l’échelle nationale, ce sont plus de 2000 professionnels qui peuvent afficher cette marque dans les 51 Parcs naturels : Image,  notoriété et  visibilité des structures sont améliorées par ce label et Le Jardin Méditerranéen enrichit la page « Explorer le Haut-Languedoc » sur le site du parc.

le jardin méditerranéen,tour carolingienne,roquebrun,tourisme,parc naturel du haut languedoc,orbJardin Méditerrannéen de Roquebrun référence Parc

Le Parc du Haut Languedoc, géré par les nombreux élus du comité syndical, compte une équipe pluridisciplinaire de 26 salariés et valorise son image à travers les structures de qualité très diversifiées ainsi distinguées qui développent, comme Le Jardin Méditerranéen, une activité respectueuse de l’environnement et gardent échelle humaine*.

le jardin méditerranéen,tour carolingienne,roquebrun,tourisme,parc naturel du haut languedoc,orb

Avec les félicitations du Parc et le panonceau honorifique, premier outil de communication, Christophe est appelé à faire savoir la bonne nouvelle.

Cet échange réciproque qui justifie l'existence du territoire du Parc Naturel est une étape de reconnaissance pour Le Jardin Méditerranéen créé par le Collectif Agricole pour le Développement et l'Environnement, CADE en 1986, une équipe passionnée par sa mission de recherche, qui lui a valu en 2011 le label d'État « pôle excellence rurale » et donne sens a l'accueil touristique. Histoire à découvrir sur le site http://www.jardin-mediterraneen.fr/

"Vue imprenable sur Roquebrun" depuis le paradis botanique du Jardin Méditerranéen« Vue imprenable sur Roquebrun » depuis le paradis botanique du Jardin Méditerranéen

La belle saison voit les amoureux des beaux sites suivre les pittoresques ruelles de pierres chaudes de soleil et atteindre le Jardin Méditerranéen, petit paradis ouvert l'été en juillet et août,  7 jours sur 7 de 9 h à 19 h tel. 04 67 89 55 29.

 

*Liste des premiers sites labellisés :

-        L’abbaye –école de Sorèze,

-        Le musée départemental du Textile à Labastide

-        Le Musée du Protestantisme et de la laïcité à Ferrières

-        Le musée Statues- Menhir de Murat- sur Vèbre

-        Les salaisons Oberti à Lacaune

-        La maison de l’abeille à Cassagnole

-        Le jardin méditerranéen de Roquebrun

-        Le musée de la préhistoire à Saint Pons de Thomières

-        L’usine d’embouteillage de la Salvetat

*Charte synthétique du Parc

le jardin méditerranéen,tour carolingienne,roquebrun,tourisme,parc naturel du haut languedoc,orb

mercredi, 05 février 2014

Mons-la-Trivalle La dernière cérémonie des vœux du canton entre apologie et menaces

Le maire, remercia notables et habitants venus nombreux, demanda aux maires présents de se lever à l'appel de leur nom, chacun s'inclinant Jean Arcas excepté, ses charges nombreuses ne pouvant le laisser inconnu.

mons-la-trivalle,marcel roger,jean arcas,alain ringal,barrage de l'airette,syndicat intercommunal d'adduction d'eau du jaur,ressource en eau,démocratie,service public,eau-bien-commun,parc naturel du haut languedocAlain Ringal, maire de la commune

Bilan et projets : parkings, voirie, éclairage, camping, aménagement du paysage et des bâtiments, la commune soigne son apparence. 

mons-la-trivalle,marcel roger,jean arcas,alain ringal,barrage de l'airette,syndicat intercommunal d'adduction d'eau du jaur,ressource en eau,démocratie,service public,eau-bien-commun

Quelques points noirs autour de l'eau et de l'assainissement ne sont pas abordés, entre communes et communauté les compétences partagées sont difficilement identifiées.

mons-la-trivalle,marcel roger,jean arcas,alain ringal,barrage de l'airette,syndicat intercommunal d'adduction d'eau du jaur,ressource en eau,démocratie,service public,eau-bien-commun

L'avenir touristique et sportif de la commune s'annonce brillant.  « Je me présente à vos suffrages pour briguer un second mandat » conclut Alain Ringal.

mons-la-trivalle,marcel roger,jean arcas,alain ringal,barrage de l'airette,syndicat intercommunal d'adduction d'eau du jaur,ressource en eau,démocratie,service public,eau-bien-commun,parc naturel du haut languedoc

Jean Arcas prit la parole, redit, pour la grande satisfaction des citoyens qui l'écoutèrent avec un intérêt soutenu, les réalisations, projets, et orientations communautaires, et ses craintes, liées à l'élargissement des territoires.

mons-la-trivalle,marcel roger,jean arcas,alain ringal,barrage de l'airette,syndicat intercommunal d'adduction d'eau du jaur,ressource en eau,démocratie,service public,eau-bien-commun,parc naturel du haut languedoc

Il éleva ensuite le ton, accusant « de mensonges, de faux et diffamation », les témoignages.

mons-la-trivalle,marcel roger,jean arcas,alain ringal,barrage de l'airette,syndicat intercommunal d'adduction d'eau du jaur,ressource en eau,démocratie,service public,eau-bien-commun

Menaçant du « tribunal » les personnes qui expriment ou « écrivent » les revendications  dénonçant l'eau trop calcaire distribuée par le forage de Couduro,  il proféra  la  menace  «du bâtonnier, l'un de mes amis » précise-t-il.

mons-la-trivalle,marcel roger,jean arcas,alain ringal,barrage de l'airette,syndicat intercommunal d'adduction d'eau du jaur,ressource en eau,démocratie,service public,eau-bien-commun

Du calcaire incrustant il ne dit mot. Ce problème récurant de la gestion de l'eau distribuée depuis 2009 par le SIAE a fait l'objet de plusieurs articles en 2013 autour du dynamitage du barrage du lac de l'Airette.

mons-la-trivalle,marcel roger,jean arcas,alain ringal,barrage de l'airette,syndicat intercommunal d'adduction d'eau du jaur,ressource en eau,démocratie,service public,eau-bien-commun,parc naturel du haut languedoc

Le président, du SIAE, de la Communauté des 12 Communes Orb Jaur et autres nombreuses responsabilités morales, conclut, appelant, contre toute attente, à méditer ces paroles écrites par Albert jacquard qui s'engagea contre les inégalités, pour le devoir de témoignage*

« La fraternité a pour résultat de diminuer les inégalités tout en préservant ce qui est précieux dans la différence ».

mons-la-trivalle,marcel roger,jean arcas,alain ringal,barrage de l'airette,syndicat intercommunal d'adduction d'eau du jaur,ressource en eau,démocratie,service public,eau-bien-commun,parc naturel du haut languedoc

Tous ont ensuite partagé le verre de l'amitié et les préparations à base des truites de la pisciculture Napoléon tout juste avisée de la recevabilité de sa demande en « reconnaissance de catastrophe naturelle » suite aux pluies du 26 septembre entraînant des « coulées de boue » qui submergèrent ses installations de dépôts et limons accumulés en contre-haut, le barrage de l'Airette  abattu.

Les photos de la soirée : La dernière cérémonie des vœux 2014 du canton

*Pour en savoir plus...  sur Albert Jacquard : http://www.michelcollon.info/Ce-qu-Albert-Jacquard-nous-apprend.html

« J’étais très long à m’apercevoir qu’il fallait que je choisisse mon camp. Quand je me suis aperçu, par exemple qu’un certain jour d’octobre 61 il y avait eu dans Paris, à la fin de la guerre d’Algérie une manifestation qui avait été réprimée de façon féroce par les troupes de Papon, que j’étais à côté et que je ne m’en étais pas rendu compte, je me suis dit qu’il y a quelque chose qui ne colle pas dans mon comportement.  J’étais dans le camp des salauds, ceux qui laissent faire, et qui finalement attendent que les choses changent. » Albert Jacquard -Petite philosophie à l’usage des philosophes-