compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 30 novembre 2017

Planète : « La vie est d’une beauté ! »

L'Appel des 15 000... "la pelle !" de Nicole Ferroni
 
 Planète : il sera vraiment bientôt trop tard ! - Le billet de Nicole Ferroni 03:36 source Franceinter
 
Améliore ta vie pourrie
 
 
Petit guide de survie à l'usage de ceux qui veulent survivre à la vie !
De Nicole Ferroni, Sandra Colombo

70 % des humains* jugent leur vie médiocre, banale, affligeante, voire les trois à la fois. Quoi de plus stratégique que de proposer un livre destiné à 4 milliards de lecteurs potentiels ? (* : Sondage effectué in vitro sur 5 personnes)

dimanche, 02 avril 2017

Votre chronique : « - l'eau - »

 
- AVERTISSEMENT : Cette vidéo peut te faire regretter d'aller aux toilettes -
 
"Au fur et à mesure que l'on défonce joyeusement nos sources, l'eau de notre planète devient de moins en moins potable. A la longue, ça risque de devenir un problème… vous ne pensez pas ?
 
Pour nous aider sur Tipeee : https://www.tipeee.com/et-tout-le-mon... Une série créée par Fabrice de Boni et Axel Lattuada.
Écrite par Fabrice de Boni, Marc de Boni et Axel Lattuada Produite par Mia Productions / Christophe Baudouin Réalisée par Fabrice de Boni Interprétée par Axel Lattuada

dimanche, 12 mars 2017

Vieussan : de chouettes rencontres nocturnes

11 mars 2017, 12e édition de « La Nuit de la chouette »

chouette effraie des clocher en vol

Le vol majestueux de la Dame Blanche

Pour approcher l'univers fabuleux et méconnu des rapaces nocturnes.

Balade au cœur du monde magique de la nuit

logo 7.jpgVoir les images sur Vidéo Cantons d'Oc

 

Lien : « Chouettes rapaces nocturnes »

mercredi, 23 mars 2016

Mons-la-Trivalle : lecture partagée autour de l'économie de la contribution

Un sujet très attendu dans le contexte de crise économique actuelle sera abordé ce Jeudi 24 mars avec la lecture de l'ouvrage de Philippe Derudder, « Les monnaies locales complémentaires : pourquoi et comment ? »

pour que l'argent serve....jpg

Alors qu'il était patron d'une P.M.E. florissante dans le domaine du transport et du négoce international, Philippe Derudder décide un jour de démissionner, refusant de continuer à apporter sa contribution à un système où la prospérité des uns se traduit par l'appauvrissement des autres, à l'inverse même du fondement de l'économie libérale. https://fr.wikipedia.org/wiki/Domenico_Losurdo.


Philippe Derudder.jpgPhilippe Derruder veut "mettre l'économie et l'argent au service de la planète" (http://aises-fr.org/)

Philippe Derudder se consacre depuis à la recherche de solutions économiques et financières alternatives, ainsi qu'à l'évolution des mentalités, pour lutter contre « la logique de misère dans l'abondance ». Il est consultant et anime des séminaires sur l'économie alternative et « Passer d’un consumérisme toxique à une économie de la contribution.  http://rue89.nouvelobs.com/2013/02/02/bernard-stiegler-nous-entrons-dans-lere-du-travail-contributif-238900
Réagir par la «consommation collaborative » à la sous-utilisation de la plupart des produits, c'est optimiser leur usage, redonner sens à un espace partagé.

monnaiesloc_visuel.jpgLe livre  de Philippe Derudder propose un autre usage de "la monnaie"

Philippe Derudder retrace ainsi l'histoire d'une dizaine d'expériences pionnières au XXe siècle; il dresse ensuite le portrait d'expériences actuelles dans le monde, et notamment en France où il a été à l'origine de la plupart des initiatives. La dernière partie est un guide pratique pour mettre en œuvre une monnaie locale complémentaire.

Une monnaie locale complémentaire, MLC est une monnaie non soutenue par un gouvernement national et destinée à être échangée dans une zone restreinte. Ces monnaies prennent de nombreuses formes, aussi bien matérielles que virtuelles. Ce sont par exemple le SEL, Système d'Échange Local, l'Occitan à Pézenas ou l'Abeille à Villeneuve-sur-Lot.

Nous sommes dans l’économie de partage, celui de l’optimisation de l’usage, une façon de réagir à la sous-utilisation de la plupart des produits de consommation. Partager habitat, transport, loisirs, équipement, travail, c’est le modèle de la « consommation collaborative ».

L’expression, inventée dès 1978, le modèle en marche depuis permettrait de redonner à un espace partagé, l’humanité et le sens que l’économie conventionnelle n’incarne plus.

La lecture partagée « Les monnaies locales complémentaires : pourquoi et comment ? » dans le cadre des Jeudis du Livre se tiendra ce 24 mars à 18 h 30 au Comptoir Associatif de Mons.

mardi, 08 septembre 2015

Mons-la-Trivalle : les jeudis du livre envisagent "La Sixième Extinction"

Ce Jeudi 10 septembre au comptoir Associatif, l'ouvrage partagé est celui d'Élizabeth Kolbert, La Sixième Extinction. Comment l'homme détruit La Vie.

Depuis l’apparition de la vie sur Terre, il y a eu cinq extinctions massives d’espèces. Aujourd’hui, les scientifiques estiment que notre planète est en train de vivre la sixième, la plus dévastatrice depuis la disparition des dinosaures. Mais cette fois, c’est l’homme qui en est la cause.

Elizabeth_Kolbertx-large.jpgÉlizabeth Kolbert évoque la complexité des équilibres de La Vie

Pour prendre toute la mesure de ce moment critique, Élizabeth Kolbert mène une enquête passionnante sur la grande histoire de la vie terrestre, remontant aux découvertes de Cuvier et Darwin et sur le péril imminent qui la guette.

Des îles du Pacifique jusqu’au Muséum national d’histoire naturelle de Paris en passant par la forêt amazonienne, elle est partie à la rencontre des scientifiques qui enregistrent chaque jour de nouveaux indices d’une réalité implacable. L'histoire détaillé des extinctions de masse évoque en même temps la complexité des équilibres de la vie.

La Conférence de Paris sur les changements climatiques aura lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015, attirant l'attention des citoyens sur les enjeux écologiques. Mais le climat n'est qu'un révélateur. On peut très bien prolonger la catastrophe écologique et sanitaire planétaire avec 2 degrés Celsius de moins. Il est tout à fait possible de diminuer les émissions de gaz à effet de serre sans réduire celles de particules fines ou dérivés nitrés, véritables dangers pour la santé.

L’essai d'Élizabeth Kolbert, publié en France par La Librairie Vuibert est un livre majeur, prix Pulitzer 2015, salué dans le monde entier. Reportage saisissant, il montre que l’humanité ne peut plus ignorer la crise environnementale, au risque de disparaître à son tour. Le regard émerveillé et inquiet qu'Élizabeth Kolbert, sera partagé ce jeudi 10 à 18 h 30 au Comptoir Associatif.

mercredi, 02 septembre 2015

Mons-la-Trivalle : le « néotène » sera conté aux Jeudis du Comptoir Associatif

« Il était une fois le dernier homme » par Dany-Robert Dufour éditions Denoël est proposé à la lecture partagée de ce Jeudi du Livre au Comptoir Associatif de Mons, le 3 septembre.

Dany-Robert Dufour pose un sérieux problème d’histoire naturelle : « Comment se fait-il que ce soit l’espèce la plus inapte qui ait triomphé de toutes les autres? » Pourquoi l’homme domine-t-il cette planète ?

Dany-Robert Dufour suit la trace de l'étrange espèce animale qu'on appelle les hommes.JPGDany-Robert Dufour suit la trace de l'étrange espèce animale qu'on appelle les hommes

Il n’est pourtant qu’un néotène, c’est-à  dire, zoologiquement parlant, « un animal capable de se reproduire alors que son évolution n’est pas terminée. Bâclé de façon scandaleuse », il débarque sur Terre de manière prématurée, c’est « un être constitutivement né trop tôt, incapable de se débarrasser des signes de la fœtalité et de la juvénilité ».

Sous forme de lettres, entre le conte philosophique et l'essai, Dany-Robert Dufour poursuit son travail de critique du monde contemporain  et se lance dans une exploration de l’aventure humaine.

Le néotène a pu survivre en devenant le seul être de la création à pouvoir anticiper et cela grâce au langage. Le langage et tout ce qui constitue la culture, il a jusqu’ici essayé de résoudre « son unique et absolu problème : se finir ».

Mais voici qu’après cent mille ans d’avancée sur ce rude et doux chemin sapiens sapiens s’apprête à en ouvrir un autre : Grâce à la génétique, le néotène est désormais en mesure d’agir sur sa propre nature et de bricoler son ADN. 

Dufour l’annonce avec effroi : cette société de  « surhommes »  dont rêvent les néolibéraux et quelques penseurs réactionnaires comme Peter Slodertijk, ne pourra être « qu’une sorte de fourmilière d’où l’amour sera proscrit ».

Un livre décapant  pour « faire gamberger »  ce jeudi 3 septembre, au Comptoir Associatifs, place du grand platane, à partir de 18 h 30. Le verre de l'amitié clôture la séance avec la dégustation d’un blanc de la Vallée.

Lire quelques pages du livre  ICI

lundi, 17 août 2015

Mons-la-Trivalle : une démonstration de l'art naturaliste à son summum aux Jeudis du Comptoir

La découverte du Bestiaire de Caspar Henderson laisse les lecteurs bouleversés :« Aucun esprit humain raisonnable n’aurait jamais pu les inventer. Ce travail qui a duré dix ans, fait découvrir la beauté : de la double mâchoire vorace de la murène, et l’étrangeté : l’incisive du narval transformé en rostre, des nombreuses formes de vie avec laquelle l’homme partage cette planète.

Le plan de l’ouvrage consiste à suivre l’ordre alphabétique comme les ouvrages du Moyen Age appelé Bestiaires ou Compendium qui étaient totalement inventés par des moines dont le trait s'expose, terriblement diabolique.»

Caspar Henderson.gifLe Bestiaire de Caspar Henderson célèbre l’imagination espiègle de l’univers

« L'Incroyable Bestiaire de Monsieur Henderson » est un livre de référence, accablé de prix et de louanges, dont le Financial Times s'est longuement fait écho.

Caspar Henderson, écrivain et journaliste vit à Oxford, en Angleterre, ce bestiaire original et foisonnant, a été unanimement salué par la critique anglo-saxonne et couronné par les prestigieux prix Roger Deakin de la Society of Authors en 2009 et Jerwood de la Royal Society of Literature en 2010.

La lecture partagée de cet ouvrage remarquable fut un moment inattendu au Comptoir Associatif.

« Il faut le talent d’un écrivain pour fasciner avec des histoires d’éponges et d’escargots. Henderson défie la perception innée du monde naturel et rappelle l’immense influence de petits détails en apparence anodins pour la survie.»

Golbanou Moghaddas,  illustratrice graphiste iranienne vivant à San Francisco, a conçu plus de 150 illustrations pour ce bestiaire.jpgGolbanou Moghaddas, illustratrice graphiste iranienne, a conçu plus de 150 illustrations pour ce bestiaire

L'Incroyable Bestiaire de Monsieur Henderson célèbre l’imagination espiègle de l’univers, capable de rêver le crabe yéti.

Golbanou Moghaddas, illustratrice graphiste iranienne qui vit à Los Angeles, a conçu plus de 150 illustrations pour ce bestiaire, qu'ils seront nombreux à ouvrir à nouveau.

Une nouvelle lecture chaque jeudi attend le public à 18 h 30 place du Platane à Mons-La-Trivalle au Comptoir Associatif

lundi, 06 juillet 2015

Mons-la-Trivalle : la peinture « anthropocène » entre au Comptoir Artistique

Les artistes sont des médiateurs privilégiés. Tandis que les experts scientifiques dénoncent les risques écologiques que l'homme fait peser sur la planète,  Marie Hélène Roger rejoint le courant artistique «anthropocène» avec l'exposition «Paysages d'ici et d'ailleurs»

20150621_223539.jpgL'un des tableaux de l'expo « Paysages d'ici et d'ailleurs » peinture et collage de MH Roger

« Les impressionnistes peignaient la beauté de la nature, éphémère vision paraissant vierge de toute atteinte, constate l'artiste, l'environnement n'était pas encore menacée par les pollutions des phytosanitaires et pesticides qui sévissent si fort dans la vallée du Jaur et les environs, comme partout sur la planète.»

Face au risque écologique galopant, certains artistes ont décidé de tirer la sonnette d'alarme. Marie Hélène Roger  se joint à eux. Non seulement pour susciter la réflexion mais dans l'espoir de participer activement à une entreprise de sauvetage.

Aujourd'hui l'artiste ne peut ignorer ces nombreuses alertes. Immergé dans l'environnement naturel et humain, acteur sensible, il témoigne et s'implique, exprimant dans son œuvre les bouleversements contemporains communément regroupés sous le nom d'«Anthropocène», synonyme d'un ensemble vertigineux de questions éthiques.

Bienvenue dans l'art de «l’anthropocène», qualificatif emprunté à l'ère actuelle où a commencé l'impact de l'homme sur la géophysique du globe. L'activité humaine devenue la contrainte dominante devant toutes les autres forces géologiques et naturelles qui jusque là avaient prévalu, l'artiste s'engage. «Il s'agit de repositionner l'humain par rapport à la planète,  rappeler qu'il n'en est pas le possesseur mais une forme vivante parmi d'autres.»

Ouverture de l'exposition mardi 7 juillet, vernissage vendredi 10 juillet à 19 h. Exposition visible  jusqu'au 14  juillet au Comptoir Artistique place du Platane. tel : 06 73 19 57 47.

samedi, 11 avril 2015

Vieussan : de chouettes rencontres nocturnes

La 11e édition de « La Nuit de la chouette » met à l’honneur l'univers fabuleux et méconnu des rapaces nocturnes. Le  hameau du Lau, proche des bois est le lieu privilégié de cette approche.

Mystérieux, le monde des chouettes  intéresse et intrigue. Hulotte ou Chevêche, Hiibou, Petit, Moyen et Grand Duc qui se distinguent par leurs"oreilles", ils sont une dizaine d’espèces en France.

Bubo bubo. Hibou grand duc photo Arne list 

Emplissant le silence du soir, leurs appels ont fait frémir les promeneurs, leur vol glissant impressionne. Autrefois associés à la mort et au mauvais présage, croyances et superstitions les ont sacrifiés à des pratiques barbares, placardés sur les portes des granges.

chouette effraie des clocher en vol

Le vol majestueux de la Dame Blanche

La nuit de la chouette a lieu pour , « sensibiliser, informer, chasser les idées reçues, faire tomber les peurs et les clichés. Dévoiler l’intérêt biologique et écologique des rapaces, évoquer les différentes menacent qui pèsent sur ces oiseaux, comment les protéger, les réconcilier avec les gens.»

Tels sont les objectifs des sorties instaurées par la LPO, Ligue pour la Protection des Oiseaux et suivis par de nombreux amis de la nature. 

Pour le petit groupe, c'est l'occasion choisie pour découvrir la vie crépusculaire, et la nuit tombée, faire connaissance avec ces rapaces qui se font de plus en plus rare.

chevèche Athene_noctua_(portrait)_crop2.jpg

Athene_noctua (portrait)  Auteur  Trebol a. recadrée par Tony Wills

La chouette chevêche, "oiseau qui reste éveillée et voit clair dans les ténèbres", choisie par Athéna pour symboliser la sagesse dans l'Antiquité, disparaît peu à peu des campagnes.

Description de cette image, également commentée ci-après

Tyto alba -British Wildlife Centre, Surrey, England-8a (1).jpg

C'est la chouette effraie des clochers, rapace mystérieux à l'origine de bien des légendes, surnommée « dame blanche », qui est venue à la rencontre des promeneurs, sous le charme de son vol silencieux. L'un d'eux évoque la chouette de Dijon, oiseau porte bonheur objet de nombreuses interprétations. 

Objectif réussi pour cette balade. Ils sont revenus les yeux éblouis par cette immersion au cœur du monde magique de la nuit .D'un commun accord ils se sont exclamés avec les plus jeunes : « c'était chouette ! »

logo 7.jpgVoir les images sur Vidéo Cantons d'Oc

 clic sur le lien ci-dessous 

« Chouettes rapaces nocturnes »

mercredi, 04 juin 2014

Journée mondiale de l'environnement, demain 5 juin

ecologie.jpg

Chaque geste compte !

« Construire un monde vert et plus propre en luttant contre la pollution, pour nous-mêmes et pour les générations à venir, fait partie du projet de la Journée mondiale de l’environnement et devrait être une partie intégrante de notre quotidien.

Chacun d’entre nous, peut faire un geste au jour le jour pour changer les mœurs et ainsi inverser la tendance du gaspillage et des produits nocifs pour notre planète. 

Cela commence par  l’achat de produits écologiques à préférer aux autres même si le tarif est bien souvent plus élevé.» 

Cependant est possible de manger bio à moindre coût si l’on s’en donne la peine et si on change ses habitudes. Un lien qui peu aider : http://annuaire.agencebio.org/

 

En savoir plus sur cette journée sur Wikipedia.

logo 7.jpg

Voir des images sur Vidéo Cantons d'Oc

Pour lire la vidéo clic sur le lien ci-dessous :

« Journée mondiale de l'environnement 5 juin »