compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 20 novembre 2017

Mons-la-Trivalle : lecture partagée au Comptoir associatif

Ce vendredi 24 novembre, Joël et Didier lecteurs avertis, proposent d'ouvrir le débat autour de la lecture partagée du livre de Daniel Bensaïd, "Octobre 17. La Révolution trahie. Un retour critique sur la Révolution russe".

Daniel Bensaïd cherche de fait à renverser la perspective de l’hégémonie idéologique qui fait de toute révolution un moment d’ingérence étrangère, refusant de saisir comment une société, en de rares moments, voit s’accélérer son processus de résolution des contradictions, sans pourtant qu’un plan ait été élaboré en amont d’une manière limpide.

Révolution russe, scènesde fraternisation entre soldats et ouvriers.jpgRévolution russe, scène de rue, fraternisation entre soldats et ouvriers

Ce retour critique sur la révolution russe est préfacé par Sophie Wahnich : "Une Révolution, et c’est le premier point important, est d’abord un événement des subjectivités qui résistent d’une manière neuve à l’oppression, écrit-elle. Elles découvrent alors que cette résistance converge et devient puissance d’action, puissance d’innovation, d’utopie même".

Entrée gratuite et ouverte à tous, échanges autour de la lecture partagée, ce vendredi 24 novembre de 18 h à 20 h, au Comptoir Associatif de Mons la Trivalle à côté de l’épicerie, sur la place du Grand Platane.

Contact au 06 70 95 05 56 pour toute information complémentaire.

samedi, 21 octobre 2017

Votre chronique : vivre ensemble...

« Je suis convaincu que si nous voulons être du bon côté de la révolution mondiale, nous devons en tant que nation entreprendre une révolution radicale des valeurs. Nous devons rapidement commencer à passer d'une société “orientée vers les choses” à une société “orientée vers la personne”. Quand les machines et les ordinateurs, les motifs de profits et les droits de propriété sont considérés comme plus importants que les individus, les triplés géants du racisme, du matérialisme et du militarisme sont impossibles à battre. » Martin Luther King, Beyond Vietnam, 1967

jeudi, 15 mai 2014

Mons-la-Trivalle : «Le Souvenir Français» honore la mémoire de Bernard Candelier

Date symbolique, le 8 mai célèbre l'anniversaire du jour de la victoire de 1945. C'est le jour choisi par les Amis du Souvenir Français pour honorer la mémoire d'un des leurs.

b candelier tombe.jpg

Bernard Candelier, décédé le 19 mai 2012 à l’âge de 67 ans, était le président du comité intercommunal de l'association du Souvenir Français.

Il a effectué 21 ans de carrière dans la gendarmerie pendant lesquels il a servi dans différentes brigades et notamment à Djibouti, en Guadeloupe et au Liban, ce qui lui a valu le titre d’ancien combattant, titulaire de nombreuses reconnaissances, croix et médailles.

Il a ensuite exercé d’autres métiers tels que électricien, manager de grandes surfaces, régisseur de HLM et, localement, gardien du Domaine de Miravel.

Il était le père de quatre enfants.

Candelier 001.jpg

Sa veuve Jocelyne était présente ainsi que son fils Flavien avec sa famille. Ludovic n'a pu se déplacer depuis la Bretagne où il est domicilié. Il était par la  pensée prés de ses proches, sensible à cet hommage, lui qui est intervenu depuis 2012 auprès de Jules Crine, délégué départemental, afin que la mémoire de son père soit honorée.

Bernard Candelier.jpg

Les amis du Souvenir Français ont déposé une plaque commémorative sur la tombe de Bernard Candelier, au cimetière de Mons la Trivalle.

Le parcours militaire de Bernard Candelier récapitulé par son fils Ludovic

Un moment d'émotion dans l'intimité tandis que la voix claire de Josette Hennebil entonnait le 7e couplet de La Marseillaise « Nous entrerons dans la carrière quand nos aînés n'y seront plus... », qui appelle à poursuivre le combat pour la Liberté.

Repris en chœur, ce chant révolutionnaire né en 1792, devenu l'hymne national de la France, célèbre la joie de ce 8 mai déclaré jour férié et fête de La Libération.

Ils ont  rejoints ensuite la cérémonie officielle qui célèbre la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe.