compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 14 septembre 2017

Votre chronique : les effets des ondes électromagnétiques...

Image associéehttp://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-ondes-electromagnetiques-ras-sos-selon-anses-49643/

Peut-on se prémunir des effets des ondes électromagnétiques ?

mardi, 12 septembre 2017

Votre chronique : alertes sur l’aberration de l’obligation vaccinale...

Malgré la défiance grandissante des Français à l’égard de la vaccination obligatoire, Agnès Buzyn a décidé d’imposer non plus 3 mais 11 vaccins

 

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit

Connu pour sa pétition au million de signatures pour le rétablissement du vaccin trivalent DTP sans aluminium, le Professeur Henri Joyeux, chirurgien cancérologue, est vent debout contre le projet du ministre de la santé.

En effet, Le professeur Joyeux alerte sur l’aberration que l’obligation vaccinale constitue pour un nouveau né. Il rappelle les fondamentaux : l’importance de l’avis des médecins et la nécessité d’adapter de telles prescriptions à tout un chacun. Le professeur Joyeux dénonce également le business des laboratoires pharmaceutiques, prêts à tout pour des millions. https://www.youtube.com/watch?v=u_f6X3Zs49U

Isabelle Adjani s'exprime à propos des 11 vaccins obligatoires :

https://www.youtube.com/watch?v=zeq0WArGOmM

vendredi, 14 juillet 2017

Votre chronique : les perturbateurs endocriniens... et la santé

Une vidéo qui permet de mieux comprendre les perturbations induites par ces substances chimiques

La Commission européenne a obtenu, le 4 juilletun vote favorable des Etats membres à son projet, controversé, de définition réglementaire des perturbateurs endocriniens. Aujourd’hui, ces substances chimiques sont partout. Dans les aliments, les pesticides, les emballages, les cosmétiques… Le problème, c’est qu’elles interfèrent avec le système hormonal des hommes et des femmes et que ces interactions peuvent augmenter le risque de contracter des pathologies, telles que des cancers, le diabète ou l’infertilité. L’exposition aux perturbateurs endocriniens est d’autant plus préoccupante que, même à petite dose, ils peuvent avoir de lourdes conséquences. Alors, comment fonctionnent les perturbateurs ? Comment perturbent-ils ? 

LE MONDE

vendredi, 07 juillet 2017

Votre chronique : ondes électromagnétiques et pollutions chimiques, autant de nuisances pour la santé publique

Le professeur Dominique Belpomme, poursuit son engagement pour alerter sur les dangers des pollutions environnementales. Au sein de L’ARTAC, Association pour la Recherche Thérapeutique Anticancéreuse, il mène un combat soutenu pour promouvoir au niveau national et international, en particulier européen, une politique de prévention.

Le professeur Dominique Belpomme est à l'origine de la formulation de santé durable, image en miroir du concept de développement durable et de prévention environnementale qui lui est associé. Concepts formulés et explicités dans le Mémorandum de l’Appel de Paris ainsi que dans plusieurs articles et livres grand public

Conférence du Professeur Belpomme cancérologue et docteur en médecine environnementale à Biarritz le 2 février 2017

 

Le Professeur Dominique Belpomme, président de l’ECERI, l’Institut Européen de recherche sur le cancer et l'environnement.

Dans son ouvrage “Comment naissent les maladies… et que faire pour rester en bonne santé”, le Professeur Belpomme propose une nouvelle grille de lecture et met en avant toutes les incidences des paramètres extérieurs et environnementaux sur la santé., entre 70 et 90% des cancers déclarés sont dus à l’environnement. Le spécialiste évoque les pesticides, la pollution, les ondes et les divers expositions dont nous sommes victimes, souvent, sans même nous en douter.

Ajoutée le 25 juilet 2016 par http://www.tvlibertes.com/

Rencontre dans les Hauts Cantons d'Oc le 23 juin 2015 avec le professeur Dominique Belpomme

lundi, 05 juin 2017

Occitanie : Journée solidaire contre l’autisme au boulodrome d’Autignac

« Bougeons-nous pour Kaicy » contre l’autisme.

Les associations d’Autignac se mobilisent contre l’autisme et apportent leur soutien à Kaicy, fille de Aurya et de Thomas Chareyre (champion du monde de Supermoto).

autignac,thomas chareyre,kaicy,auria,santé,françois anglade,jacques eliez,laurens

Réalisation : Vidéo Cantons d'Oc

"Ce fut une journée solidaire... De nombreux donateurs pour les lots, des commerces ont été présents ... un bel élan de solidarité."

https://www.facebook.com/Bougeons-nous-pour-Kaicy-contre-...

Pour soutenir cet élan de solidarité, contact : Patricia au : 06 61 85 86 72  mail : Patricia.arbouy@laposte.net

Kaicy.jpg

"La France est la première nation à remporter trois fois de suite le Supermoto des Nations grâce à Thomas Chareyre, Sylvain Bidart et Laurent FATH."

Plus d'infos :

https://www.perce-neige.org/actus/comprendre-le-handicap/autisme/?gclid=CJbK-ImqotQCFQaeGwodCrQLCw

www.lci.fr/sante/journee-mondiale-2017-autisme-7-idees-re...

mercredi, 15 mars 2017

Votre chronique : Un partenariat éducatif qui interpelle éducateurs et parents

Monsanto partenaire des Éditions Nathan et du GNIS pour enseigner comment préserver la biodiversité !

Communiqué de SumOfUs L’humain avant le profit

« Et si Monsanto enseignait à vos enfants comment préserver la biodiversité ? C’est un peu l’objet du partenariat que viennent de signer les Éditions Nathan et le GNIS, un syndicat national de semenciers regroupant quelques-unes des multinationales les plus dangereuses du marché.

Résultat de recherche d'images pour "nathan"

C’est un membre de SumOfUs qui nous a alertés sur cette collaboration de la honte. L’éditeur de manuels scolaires et le GNIS travaillent à la publication d’une revue intitulée « Mille et une graines » pour accompagner professeurs et lycéens sur des thèmes tels que « la biodiversité » ou « nourrir l’humanité ». Un comble!

En réalité, vu les intérêts et l’hégémonie du GNIS, il s’agira de vanter à nos chères têtes blondes, brunes et rousses, les mérites des OGM et des pesticides pour la planète.

Les Éditions Nathan pensaient sûrement pouvoir mener à bien cette collaboration dans la plus grande discrétion. C’était sans compter la vigilance de certains d’entre vous. Mettons-on leur la pression pour qu’ils abandonnent ce projet de propagande.

Pétition pour demander aux Éditions Nathan de Cesser immédiatement cette collaboration avec les multinationales du toxique

Le Groupement National Interprofessionnel des Semences (GNIS) a été créé sous Vichy dans le but « d’organiser la production et la commercialisation des semences et plants ». Depuis les années 60, ses prérogatives se sont élargies conduisant à de nombreux conflits d’intérêts. Placé sous tutelle du Ministère de l’Agriculture, le groupement veille aux intérêts des grandes entreprises du secteur.... même quand elles vont à l’encontre du respect de notre environnement.

C’est, par exemple, le GNIS qui détermine et répertorie dans un catalogue officiel les variétés de semences qui peuvent être commercialisées. Évidemment, celles qui sont choisies favorisent les grandes industries agroalimentaires au détriment des petits paysans mais aussi de la biodiversité. Ainsi, entre 1955 et aujourd’hui, ce sont près de 80% des variétés végétales comestibles ont disparu de ce fameux catalogue.

Quelle ironie donc de confier un projet pédagogique sur la biodiversité aux groupes qui mettent en danger notre alimentation et notre climat!

Par expérience, nous savons que la mobilisation des membres de SumOfUs peut obliger les grandes entreprises à revoir leurs plans. Les Éditions Nathan n’auront pas d’autre choix que de renoncer à ce partenariat dangereux qui est en totale contradiction avec les valeurs de notre enseignement public.


Dites aux Éditions Nathan que l’école ne doit pas devenir un lieu de propagande pour les entreprises irresponsables. »

« Non à la collaboration toxique entre les Éditions Nathan et le GNIS ! »

signez la pétition

Plus d’informations

Pourquoi faut-il être hors-la-loi pour bien manger ?
Actuality. 10 octobre 2016.

Communiqué du GNIS
GNIS. 1 septembre 2016.

Le GNIS, c'est qui le GNIS ?
Reporterre. 21 janvier 2014.

lundi, 13 mars 2017

Votre chronique : mobilisation contre le projet de retraitement des déchets à Malvési (Narbonne)

Dans le cadre d’un processus de réduction ou d’élimination des déchets de la conversion de l’uranium, Areva NC a demandé une autorisation d’exploiter pour son projet TDN, qui vise le traitement des effluents liquides.
Les associations locales qualifient ce procédé d'« usine à gaz » et s’inquiètent des retombées possibles pour la santé et l’environnement.

« Pour prévenir les conséquences du traitement des nitrates sur l'environnement et la santé, le  CoViDeM (Collectif de Vigilance sur les Déchets de Malvési) appelle à se mobiliser contre le projet de retraitement des déchets des bassins d’AREVA Malvési en signant la pétition.
 
Yellowcake (https://fr.wikipedia.org/wiki/Yellowcake)
 
"À Malvési arrive tout l'uranium qui rentre en France et qui est transformé de concentré d'uranium (yellow cake) en UF4 puis envoyé à Tricastin (en camion sur routes et autoroute). Cela pour alimenter toutes les centrales nucléaires française et pour 40% vendu à l'exportation.
Autrement dit, sans Malvési, plus de nucléaire en France.
Mais voilà, les déchets de cette transformation sont stockés depuis 1958 dans des bassins de décantation et il devient urgent de s'en débarrasser. Mais comment ?"
mobilisation populaire,traitement des nitrates,environnement,santé,covidem (collectif de vigilance sur les déchets de malvési),retraitement des déchets des bassins d’areva,projet de retraitement des déchets,malvési,narbonne
 
Rappel : "Le procédé THOR (incinération des déchets de la transformation de l'Uranium (yellow cake) en UF4) engendrera une pollution atmosphérique mettant en danger la santé publique avec des rejets hautement nocifs : oxydes d’azote (NOx), particules fines, oxyde de soufre, ammoniac, Composés Organiques Volatils (COV), benzène, DEHP bis-phtalate, métaux lourds, interrogation sur les dioxines.... Certains ont pour effet d’agresser le système respiratoire et cardio-vasculaire, d’autres sont des perturbateurs endocriniens et/ou des éléments cancérogènes.
Un article explique ce qui se passe à Malvési : https://eclairagespublics.wordpress.com/2017/01/01/areva-malvesi-depollution-des-effluents-quel-risque/
 
Si vous êtes convaincu du caractère délétère de ce projet polluant , énergivore, à l'opposé de la politique de développement durable préconisée par les COP21, 22 et les accords du Grenelle de l'environnement, alors vous pouvez signer la pétition du CoviDeM. Elle vise à faire échouer le projet de traitement des effluents nitratés TDN d'AREVA Malvési par le procédé THOR  (voir http://www.rubresus.org/actualites/la-reunion-du-covidem-comme-si-vous-y-etiez/
 
Elle est en ligne, il suffit de suivre le lien suivant: NON A LA SURPOLLUTION ATMOSPHERIQUE D’AREVA MALVESI...

Adresse du Covidem : covidem@gmx.fr  pour recevoir informations, manifestations, mobilisations, etc...
 
La page internet de Rubresusassociation de protection et sauvegarde de l’environnement des Basses Plaines de l’Aude, fondée en 1998 : Rubresus
 
 
 
Ci dessous les deux interventions lors de la réunion d'information CoViDeM - 16 février 2017 à l'auditorium de la Médiathèque de Narbonne
 
 
 
 
Deux PDF d'informations distribués pour situer le Covidem et résumé le TDN (traitement des nitrates)
Merci de diffuser l'info. »

mobilisation populaire,traitement des nitrates,environnement,santé,covidem (collectif de vigilance sur les déchets de malvési),retraitement des déchets des bassins d’areva,projet de retraitement des déchets,malvési,narbonne

Présentation Covidem RP.pdf

mobilisation populaire,traitement des nitrates,environnement,santé,covidem (collectif de vigilance sur les déchets de malvési),retraitement des déchets des bassins d’areva,projet de retraitement des déchets,malvési,narbonne

Présentation TDN RP.pdf 
 
 "Il faut avoir le plus rapidement possible des centaines de signatures pour protéger votre santé, celle de vos enfants et notre environnement. Si chacun de vous la transmet à un maximum de contacts, nous aurons une chance de forcer les autorités à refuser ce projet et d'exiger d'AREVA un traitement moins polluant.
 
La pétition s'adresse aux habitants du Grand Narbonne mais aussi aux touristes susceptibles de venir y passer des vacances, aux citoyens désireux de protéger l'environnement...Pensez donc aux amis, aux membres de votre famille qui seraient amenés à séjourner dans notre territoire.
 
Si ne voulez pas que votre nom apparaisse dans la pétition en ligne, pas de problème, c'est une option proposée. Laissez par contre votre email (il n’apparaîtra pas non plus), cela permettra de vous contacter pour des actions ultérieures.
 
Alors allez y, cliquez et signez sans compter NON A LA SURPOLLUTION ATMOSPHERIQUE D’AREVA MALVESI... et surtout partagez le lien. 
 
Grand merci par avance
 
Le CoViDem"

mercredi, 08 février 2017

Votre chronique : la qualité de l'eau en question, "eau du robinet/eau en bouteille"

Carte interactive de la qualité de l’eau

Pour découvrez la qualité de l’eau du robinet de votre commune suivre le lien :

https://www.quechoisir.org/carte-interactive-qualite-eau-...

Voici ce que vous devez regarder sous les bouteilles d'eau avant de les acheter...

samedi, 17 septembre 2016

Votre chronique : Pétition de la Société Française de Santé Publique

Pétition pour un étiquetage nutritionnel simple, intuitif et compréhensible par tous sur la face avant des emballages des aliments

"A la suite des votes de la Loi Santé à l’Assemblée et au Sénat en décembre dernier, le principe de l’étiquetage nutritionnel sur les emballages alimentaires a été adopté, afin d’avoir une meilleure lisibilité de la qualité des aliments (issus de l'industrie). Mais à ce jour, son format précis reste toujours à être défini.

Le système graphique à 5 couleurs se présente sous forme de notes de A à E associées à des couleurs.

Si comme nous, vous souhaitez que soit mis en place le système à 5 couleurs pour une meilleure information des consommateurs, nous vous invitons à signer cette pétition citoyenne sur le site de change.org :

https://www.change.org/p/etiquetage-nutritionnel-alimenta...

La mobilisation de tous, professionnels et citoyens, doit se poursuivre si nous voulons voir enfin le système à 5 couleurs mis en œuvre alors que son application n'est que facultative selon les termes de la loi."

Pour accéder au site et lire le texte complet, suivre le lien : http://www.sfsp.fr/petitions/petition.php?cid=7

samedi, 16 juillet 2016

Votre chronique : "Néocolonialisme et éolien industriel"

Un communiqué à partager :

"Néocolonialisme et éolien industriel

Une réalité politique, économique et sociale antidémocratique

Le colonialisme a été reconnu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale comme une relation inégalitaire s'opposant au « droit des peuples à disposer d'eux-mêmes ».

C’est ce déni de « notre droit à disposer de nous-mêmes » qui me fait faire aujourd’hui ce parallèle entre néocolonialisme et éolien industriel.

Le colonialisme était une forme d'expansionnisme et d'impérialisme.

Qui consistait à défendre les intérêt politiques d’un état ou ceux économiques d’un industriel privé au détriment des intérêts du pays où il s’installait.

Aujourd’hui, les promoteurs s’appuient sur l’administration politique (les maires) en faisant jouer les ressorts de la finance (les retombées économiques), le tout étant imposé de la manière la plus antidémocratique qui soit aux populations locales (tout se passe dans le plus grand secret).

Cela induit une relation de dépendance totale au lobby de l’éolien industriel car aucun élu n’arrive à réaliser combien leur liberté est annexée par l’arrivée d’un promoteur. Ce dernier devient le maître qui décide de l’avenir radieux du territoire qu’il vient d’annexer. On promet de l’argent, des soutiens à des projets, on fait miroiter un développement économique. Rien de tout cela n’est vrai. Certains élus de nos jours se comportent comme les petits chefs de village lors de la colonisation de l’Afrique au 19 ème siècle. A ceux-là on promettait les honneurs et on remettait de la verroterie. A ceux-ci on promet un développement économique et on remet des miettes de bénéfices.

Les motivations de la colonisation ont été essentiellement des motivations économiques (s’enrichir), stratégiques (empêcher des concurrents de prendre la place) et des motivations idéologiques (diffuser la civilisation).

On retrouve ce même schéma avec l’éolien industriel. Les promoteurs s’enrichissent, ils confirment leur prises d’intérêts sur un territoire au nom d’une pseudo « transition énergétique ». Cela s’appelle du « green washing ».

Le dernier aspect du colonialisme dont il faut tenir compte c’est le rapport à la violence. A l’origine et après la conquête militaire initiale, le colonialisme s'est souvent accompagné d'actes de violences pour soumettre les populations.

Aujourd’hui, il n’y a pas une manifestation d’opposants à un projet industriel qui n’ait vu l’arrivée des forces de l’ordre. La mort de Rémy Fraysse à Sivens en est malheureusement le plus tragique exemple.

De plus, souvenons-nous du rôle soit-disant positif de la colonisation. C’est bien encore à cela que l’on veut nous faire croire aujourd’hui. Mais le rapport entre colonialisme et croissance économique n'a toujours pas été démontré et la paix sociale au sein des villages durement touchée.

Complicité du public et du privé

Dès 1873 l'industrie européenne a bénéficié de l'expansion coloniale au prix d'énormes dépenses publiques réalisées dans les colonies. Aujourd’hui, les promoteurs privés bénéficient du soutien de l’état et les retombées financières dans les caisses des municipalités imposent un modèle de développement économique en complète contradiction avec les besoins des habitants du pays.

Là où il faudrait maintenir un tissu social actif, une économie locale et des emplois pérennes, l’éolien industriel contribue à la désertion des territoires, au saccage de zones pourtant réputées pour leur intérêt écologique.

Dernier point :

Le lobby de l’éolien industriel est très puissant, que ce soit au niveau de l’Etat ou de l’Europe.

Nous n’avons pas les moyens des grandes multinationales.

Mais pour y faire face, nous, associations de citoyens, collectifs ou autres, pouvons coopérer et mettre en commun nos moyens pour revendiquer notre « droit à disposer de nous-mêmes »." Hildegarde Champêtre