compteur internet
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 17 août 2017

Rosis : la "Marque Valeurs Parc" a été décernée au gîte Marcel Cèbe de Douch

 La "Marque  Valeurs Parc" a été décernée au  gîte Marcel Cèbe de Douch 

Le gîte Marcel Cèbe a reçu sa plaque Marque Valeurs Parc au cours d’une cérémonie organisée par la mairie de Rosis et le Parc naturel régional du Haut-Languedoc.

Jacques Mendes et  Daniel Vialelle président.JPGJacques Mendes et Daniel Vialelle ont découvert le logo de la Marque Valeurs Parc

Vent, nuages et températures un peu fraîches pour un mois d’août n’ont pas gâché le plaisir de la découverte de la nouvelle distinction. Daniel Vialelle président du Parc et Jacques Mendes maire de la commune de Rosis ont découvert le logo de la Marque Valeurs Parc, désormais apposé sur la façade du gîte Marcel Cèbe, second gîte communal labellisé à Douch.

IMG_3176.JPG

Entourés des vice-présidents du Parc, d'élus et de représentants d'associations de l’intercommunalité, ils ont exprimé leur satisfaction.

IMG_3179.JPG

Avec plus de 2400 réservations enregistrées en 2016, Jacques Mendes a dit sa constante volonté d'améliorer les équipements de la commune. Obtenir la Marque Valeurs Parc pour le gîte du hameau de Douch, était une motivation supplémentaire.

IMG_3177.JPG

L’un des rôles du Parc et de la marque est d’encourager le développement économique. La mairie a fait appel à des artisans formateurs et leurs équipes pour réaliser les rénovations. Le maire a remercié notamment Bernard Azéma et Thierry Coiffard. 

IMG_3171.JPG

Jacques Mendes a rappelé le soutien particulièrement important de l’Office National des Forêts et du Groupement d'Intérêt Environnemental et Cynégétique du Caroux Espinouse dans ces travaux.

IMG_3155.JPGIMG_3156.JPG

"L’une des grandes missions du Parc et de sa Marque est de défendre le patrimoine naturel et culturel du territoire. La valorisation qualitative des équipements de votre commune légitime parfaitement la distinction attribuée au gîte" précise Daniel Vialelle.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes

Jacques Mendes et Pierre de la Charcuterie Millas à Moulin Mage

IMG_3202.JPG

La Marque Valeurs Parc distingue les pratiques éco-responsables. La malle Parc naturel et ses outils pédagogiques permet aux visiteurs de découvrir et mieux comprendre le territoire, faune, flore, patrimoine et savoir faire.

la directrice offre le plaisir de la dégustation.JPG

La remise officielle a été suivie d’un moment d’échange et de convivialité. Le PNR Haut-Languedoc et la commune de Rosis ont eu le plaisir d'offrir à cette occasion une dégustation de produits porteurs eux aussi de la "Marque Valeurs Parc", dégustation qui a réjoui les participants et clôturé la rencontre.

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, assis et intérieur

IMG_3227.JPG

A propos de la Marque Valeurs Parc naturel régional du Haut-Languedoc :

"La marque est attribuée aux produits, activités de pleine nature, hébergements et sites d’accueil du Haut Languedoc qui mettent à l’honneur la diversité et la richesse du territoire.

L’image contient peut-être : plante et plein air

Ils se doivent de respecter les trois grandes valeurs que sont l’attachement au territoire, la préservation et la valorisation de l’environnement, et la place de l’humain au coeur de l’activité.
En 2017, plus de 140 marques «Valeurs Parc » sont établies sur le territoire du Haut-Languedoc."

lundi, 14 août 2017

Votre chronique : HURLEVENT ASSO communique

olien La période de l'été

Ce compte-rendu des événements concernant l’éolien industriel est devenu un peu irrégulier. Mais nous allons essayer de nous y tenir.

En cette fin de printemps et ce début d’été, les deux points forts sont la lutte héroïque des habitants de Bouriège (Aude) contre le projet éolien qu’on veut leur imposer, lutte remarquable que nous vous proposons de soutenir, et celle du Collectif TNE-Occitanie-Environnement dans le cadre du plan régional concernant l’énergie.

Stop à l'éolien industrielhttp://ventsetterritoires.blogspot.fr/2017/02/aude-destru...

Nos amis de Bouriège luttent depuis plus de deux mois pour faire barrage à la construction d’un projet éolien près de leur village. Ils avaient épuisé tous les recours en justice et n’avaient plus que ce moyen pour empêcher l’érection des éoliennes. Ils ont reçu de l’aide physique et morale d’un peu partout en Occitanie et en France et ont pu jusqu’à ce jour empêcher le passage des camions et des engins vers le site prévu.

Ils ont eu à faire face à des manœuvres d’intimidation et à de la violence de la part de l’opérateur, qui n’a pas manqué d’en traduire un certain nombre en justice, à des arrêtés illégaux du Conseil Départemental qui n’a manqué aucune occasion de piétiner la démocratie et la légalité, et à un préfet attentiste, favorable à l’éolien…

Nous avons choisi des textes-jalons pour que vous puissiez vous rendre compte du courage de nos amis et de la violence de l’opérateur auquel le département apporte tout l’appui possible (en commettant des erreurs). Le troisième document se termine sur une demande d’aide qui s’adresse à tous et à chacun.  Notre association ne manquera pas de décider d’envoyer un peu d’argent lors de sa prochaine réunion, mais nous pensons qu’il est souhaitable, pour ceux qui le peuvent, d’envoyer un peu d’argent à titre personnel. Les coordonnées du collectif de résistance sont dans le troisième texte.

Le Collectif TNE-Occitanie-Environnement poursuit son travail à l’échelle de la région

Au niveau du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc, vous avez pu constater, grâce à notre dernier message, que la question des 300 éoliennes maximum  a été largement clarifiée. Ce résultat est satisfaisant.

Au niveau plus large de la région tout entière, le collectif a multiplié les contacts tant avec la DREAL qu’avec les responsables régionaux : présidente, vice-présidente, chef de cabinet… afin d’être associé à l’élaboration du plan régional de l’énergie (cf. la volonté de devenir une « région à énergie positive »), mais nous avons eu la désagréable surprise de constater que nous avions été tenus à l’écart (« Cela aurait fait trop de monde », dixit Madame Delga). Une fois de plus, les élus montrent qu’ils ont une conception très particulière de la démocratie.

Nous avons appris cette nouvelle lors d’une réunion programmée au siège d’EDF EN entre la présidente et la direction d’EDF le 19 juillet dernier à 15 h à Colombiers, près de Béziers. Un groupe de militants s’était posté devant l’entreprise pour interpeller les élues. La  vice-présidente A. Langevine est arrivée la première : elle a essuyé de vifs reproches concernant notre mise à l’écart de la commission énergie. Elle a bien essayé de sauver la mise en disant qu’à l’automne, nous pourrions participer à la concertation sur le plan énergie (appelé « REPOS »). Mais c’est toujours la même chose : au stade de l’élaboration des projets, nous sommes toujours « évités ».

Quand, une demi-heure pus tard, Me Delga est arrivée, la discussion a repris, tendue, vive parfois, mais le mal était fait et elle n’a pu que répéter que nous avions un rôle à jouer dans la concertation. Evidemment, nous étions très mécontents et nous l’avons fait savoir.

Le collectif régional s’est, depuis lors, mis au travail pour élaborer un projet pour la région qui n’aura pas de mal à être meilleur que celui du conseil régional (qui, entre autres, oublie complètement la géothermie et la pile à combustible !) Nous aborderons la « concertation » bien décidés à faire bouger fortement les lignes. Ce sera pour septembre-octobre.

Quant à l’actualité de notre vallée, nous l’aborderons dans un prochain message.

A bientôt.

Documents ci-dessous

Valeco stoppée en référé

http://www.ladepeche.fr/article/2017/07/12/2611125-valeco...

Le chantier de construction des éoliennes du parc de la Bruyère a connu, hier, un sérieux coup d'arrêt./Photo DDM, archivesLe chantier de construction des éoliennes du parc de la Bruyère a connu, hier, un sérieux coup d'arrêt./Photo DDM, archives 

La société Valeco a été déboutée, hier, de son référé intenté contre onze opposants au projet du parc éolien de la Bruyère. Le chantier reste donc au point mort, jusqu'à nouvel ordre.

Le parc éolien de la Bruyère, porté par la société Valeco, est-il en passe de devenir un fiasco industriel ? Si rien n'est encore écrit sur la commune de Bouriège où devaient s'élever six aérogénérateurs, les choses se compliquent très sérieusement. Hier, la justice a débouté Valeco, demandant de reconnaître que les opposants au projet ne respectaient pas un arrêté de circulation pris par le conseil départemental. Arrêté qui, selon elle, lui aurait permis de mener à bien l'acheminement des morceaux d'éoliennes sans encombres. Restait un détail d'importance. Les camions au gabarit hors normes ne peuvent réellement transporter les éléments sur la RD 52 qu'en empiétant sur des propriétés privées.

«Aucune exception»

La juge des référés n'est pas entrée dans ce détail. Au terme de son délibéré, elle s'est limitée à analyser le contenu de l'arrêté départemental du 6 juin, interdisant circulation et stationnement sur une partie de la route départementale entre 6 heures et 20 heures Et la magistrate de noter que cet arrêté «ne prévoit aucune exception à cette interdiction. La société Parc éolien de la Bruyère ne peut donc pas se prévaloir d'un droit à circuler sur cette partie de la RD 52».

Pour pouvoir poursuivre le chantier, Valeco devra donc trouver une autre astuce. En attendant, l'arrêté départemental étant devenu caduc, la circulation est de nouveau libre sur la RD 52.

Valeco a toutefois la possibilité de saisir le juge du fond. La juge des référés rappelle qu'il ne lui appartient pas «d'interpréter l'arrêté départemental pour pallier les défauts de sa rédaction».

En ce sens, Valeco pourrait donc demander à bénéficier d'une nouvelle mesure dérogatoire de circulation.

Une demande qui pourrait aussi s'apparenter au début d'un nouveau feuilleton judiciaire. Car le vrai débat reste la largeur de la chaussée. Les camions peuvent-ils accéder au chantier sans entrer, ne serait-ce qu'un peu, sur une propriété privée ?

----------------------------------------------------------------------------------

OCCITANIE 11 AUDE Bouriège & Toureilles
BOURIEGE
Ainsi nous avons eu gain de cause contre la société du Parc la Bruyère-dont Valéco est actionnaire
principal - qui a été déboutée et condamnée à 2000 euros (cf document joint). Lors du passage en force du
convoi éolien le 21 juin dernier, à 5h du matin, nous avions bien souligné que nous avions perdu une
bataille, mais pas la guerre, aujourd'hui c'est nous qui avons gagné une bataille mais nous ne pouvons pas
crier victoire pour autant.
La différence entre les 2 c'est que nous l'avons fait légalement.
En effet l'assignation d'heure en heure nous reprochait de ne pas respecter un arrêté du conseil
départemental censé selon la Société requérante lui accorder le monopole de la circulation. Or, l‘arrêté en
question concernait une interdiction de circuler à tous les véhicules, y compris les convois commandés par
le promoteur des éoliennes....
Nous avons eu raison sur ce point mais pas au-delà. ! Si le conseil départemental se fait complice
de cette compagnie face à des citoyens qui se battent pour leurs droits, il peut produire1 nouvel arrêté sans
faire d'erreur !
Je ne peux pas m’empêcher de rappeler le coût des erreurs de l’administration, dans ce dossier.
Cette assignation en est une parmi tant d'autres, et si les vérifications premières quant à l'étude d';impact
avaient été faites, nous n’en serions certainement pas là aujourd'hui puisque le permis de construire
n'aurait jamais été donné.
Je répète mon credo : pourquoi des citoyens devraient-ils subir les lacunes, les défaillances, les
erreurs de certaines administrations q'ils rémunèrent par ailleurs.
En pays de droit, il s'agit que ces administrations reconnaissent leurs erreurs .Sur le pont du Rec, si
le conseil départemental réitère1 nouvel arrêté de circulation les camions ne passeront pas puisque depuis
12 ans, la largeur n'y est toujours pas.....

La presse s’est faite l’écho d’un arrêté que veut prendre le conseil départemental, celui de
l'élargissement de la route à partir de la propriété privée sur laquelle nous sommes depuis le début.
Notre combat est donc loin d’être terminé, mais aujourd'hui, avec cette seconde victoire juridique, je ne
peux m’empêcher de penser à tous ceux qui nous soutiennent et qui nous ont envoyé des mails pour nous
dire combien il fallait que l'on poursuive parce que, eux, n'avaient pas pu, et combien je les comprends :
parce qu'il y a 10 ans, si le noyau que nous étions - dont notre président des Amis de St Sernin qui a 83
ans aujourd'hui - n'avait pas eu le temps, l'énergie, la conviction, les moyens –y compris financiers - de se
battre contre un projet qui bafouait à la fois la démocratie, la république, la justice et les citoyens que nous
sommes, nous aurions les éoliennes de ce projet depuis déjà 10 ans...et ce n'est pas juste que toutes ces énergies - non renouvelables celles là - soient dépensées en raison des erreurs de certains.

Il serait bon de rappeler à chacun et à tous que toutes les irrégularités, pressions qui se passent
aujourd'hui sur le Pont du Rec sont autant de preuves de la fraude que nous dénonçons depuis...10 ans, et
nous tenons à ce que cette fraude soit reconnue.

Enfin pour rester sur une note positive et estivale, nous engageons tous ceux qui ne seraient pas
encore où passer leurs vacances à venir visiter la Haute Vallée de l'Aude et plus particulièrement le
hameau de Saint Sernin, celui des résistants qui habitent près du Pont du Rec.

D'ailleurs même si les routes étaient fermées à la circulation, les terres de tous les habitants mises
bout à bout nous permettraient d'arriver au Pont du Rec par « les nouveaux chemins... de résistance..!!! ».
Plus que jamais, le Rec sera le pont d'une victoire démocratique ou d'une honte républicaine.

Agnès Roy

------------------------------------------------

Michel BRONCARD Résistance ! 31 juillet

 Des nouvelles de Bouriège.  

 Ils ont besoin de votre aide. 

Michel Broncard   Vice Président de la Fédération Environnement durable

06 23 80 71 93

--------------------------------------------------------------------------------

Pont du Rec 55e jour

 Désolée pour ce manque d'assiduité à vous donner quelques nouvelles mais d'une part je savais que certaine relais étaient pris notamment par la revue de presse qui est une courroie de transmission essentielle dans notre combat.-Qu'elle en soit ici remerciée...au moins 55 fois!-  d'autre part parce que la semaine  a été faite d'évènements auxquels il a fallu participer mais aussi préparer.

Je ne reparlerai que brièvement  de cette 2e assignation d'heure en heure qui est pour nous, citoyens, une grande incompréhension et une grande" injustice". Comment comprendre qu'une compagnie privée peut assigner sans preuve- et en l’occurrence en plein mensonge- 11 personnes- (dont 2 qui n'ont jamais été sur ce pont!) pour la 2e fois - et en faisant accessoirement 1 copié/collé alors qu'elle a été condamnée pour la même affaire 15 jours plus tôt???? C'est une instrumentalisation de la justice qui nous parait inqualifiable.
 > Est ce acceptable en démocratie? Je repose ici la question d'un groupe de travail  pour proposer de légiférer sur une loi "anti-bâillon".  Comment le simple citoyen peut il faire face aux multiples pressions, poursuites, procès etc… la lutte est disproportionnée et ce n’est pas l’aide juridictionnelle qui peut y répondre !

Le droit d’expression, les convictions et la résistance se paient très chers et c'est dans cette guerre de l'argent que nous nous trouvons parce que c’est leur arme de prédilection. Il faut nous soumettre, à n'importe quel prix!!!!  Et nous" payons", aussi, avec notre temps , nos énergies, nos choix à faire entre la famille , le travail , la vigne , les vacances qui se prendront l'année prochaine ,nos désarrois parfois, nos émotions toujours ...Parce que nous revendiquons en plus ces dernières comme 1 bastion contre "l’inhumanité" en marche ...
Nous défendons la terre sur laquelle nous avons choisi de vivre. Rien de plus et nous avons la force de ceux qui se battent pour la justice...Même si, après 55 jours, certains jours, "on fatigue"...

La presse d'aujourd'hui, dimanche 30 juillet, à travers les journaux de La Dépêche et de l'Indépendant donnent des C.R du "verdict" sur lequel je ne m'étendrai pas.... bien que j'ai conscience de le faire par ailleurs ...

Il est vrai que si certains trouvent des similitudes avec d'autres combats lus dans les livres d'histoire, il y a vraiment de quoi . En dehors de la "colonisation" il faut dire que nous avons l'impression de jouer dans un remake de la dernière guerre puisque nous sommes à St Sernin en "zone occupée" puisque la réponse du directeur de cabinet du président du conseil départemental va dans ce sens.  Comme vous le savez, le 5e arrêté de circulation  en 1 mois! et daté du 17 juillet " ferme" l'accès à St Sernin du lundi au vendredi de 6h à 20h -ces gens là travaillent 14h par jour!!! -et ce jusqu'au 6 septembre sauf pour les engins éoliens de Valeco, les services de gendarmerie et de sécurité et nous, riverains. Nous avons donc rencontré Mr Baro, l'un des vice-présidents du conseil départemental pour l'alerter sur l'incongruité de la situation puisque cela signifie que la famille, les amis, les clients des gites, les livreurs ne peuvent plus monter à St Sernin. Je ne parle pas des étrangers, touristes, promeneurs et autres qui auraient l'outrecuidance de vouloir visiter les lieux… Quant aux nuisances pour les économies touristiques et viticoles et  la dangerosité de la situation en période de vendange, de rentrée des classes nous en parlerons encore moins. D’autant plus, qu’il n’y a aucune nécessité de bloquer la route D52 après l’intersection de St Sernin le chantier se situant en amont. Le promoteur, lui, voit l’arrêté du 13 juillet remplacé par celui du 17juillet avec une seule différence : une ligne où Valeco a le droit de "stationner", forcément sur la chaussée et donc à bloquer la circulation ...

Bref ! pour Valeco on change l’arrêté et pour nous,  la proposition de Mr Brunel est:"...les locataires des gites et autres résidences de tourisme pouvant prouver leur réservation  peuvent sans restriction circuler sur la RD52 à toute heure. De même, toute personne pouvant prouver qu'il doit se rendre au hameau de St Sernin peut être autorisé à le faire, tel que le ramassage des déchets." ....      édifiant !

Nous avons donc décidé, pour être résilients plutôt que déprimés, de faire le choix de l'humour, en éditant  des "laisser passer" pour la Principauté de St Sernin...!!!!

Enfin,  après avoir fait face à 10 ans de tribunal administratif ;   les factures de ce dernier  trimestre :  un pourvoi en conseil d’état, 6 constats d'huissier, 2 relevés de géomètre expert, 4 référés, 1 recours en excès de pouvoir…. commencent à alourdir nos épaules …Il nous faut quelques "munitions"...supplémentaires, en effet, notre résistance implique sans doute un référé liberté et nous sommes sous la menace d’une astreinte de 500€ par jour… pourrons nous tenir le temps nécessaire ?

http://ventsetterritoires.blogspot.fr/2017/08/aude-destru...

Que ceux qui peuvent nous aider le fassent.

 Envoyez vos dons –chèque libellé   au nom de l’association « Les Amis de St Sernin »  et adressé à :

Les   Amis de StSernin

 Traverse du hameau

 Hameau de St Sernin

11300 Bouriège.

Agnès Roy pour le Collectif des Résistants du Pont du Rec

Plus d'informations : ICI

La Fête du vent se prépare avec l'AMASSADA : 

Flyer FDV 2017-297X210 3 volets plis roulés light.pdf

dimanche, 13 août 2017

Mons-La-Trivalle : innovation et tradition pour fêter la Saint-Roch le 16 août à la Voulte

La Fête de la St-Roch à La Voulte sera marquée le 16 août 2017 par une touche d'innovation et, en même temps une volonté de revenir à la tradition des pèlerinages d'antan.

la chapelle Saint Roch, emblème de la Voulte, se dresse au confluent du Jaur et de l'Orb, face au Caroux.jpgLa chapelle Saint Roch de la Voulte retrouvera l'esprit de la tradition ce mercredi 16 août 2017

"La Belle Epoque où les fidèles, précise Jean-Luc Lauze, après les messes de Mons, Saint-Martin et Saint-Julien, pique niquaient à l'entrée du hameau et jusqu'au bord du Jaur. C'est pourquoi cette année, nous nous rassemblerons pour la messe à 11 h dans la chapelle et, après l'apéritif offert par l'association St-Roch, installés à l'ombre sous les chênes du Saralou aménagés à cette intention, partagerons le repas tiré du sac."

Après ce moment de convivialité, ceux qui le souhaitent assisteront à la rétrospective du spectacle sur la vie de St-Roch offert en 2016, suivi d'un temps d'échange sur les prospections de mise en valeur du site de la chapelle et des vestiges du château.

À 15 h 45 Gilles Bellan chercheur à l'INRAP, originaire de Colombières, donnera une conférence sur Les anciens chemins de la vallée de l'Orb entre Mons et le Poujol.

À 17 h 30 concert offert par le duo Sisley de l'orchestre de Perpignan, libre participation aux frais.

Tous sont chaleureusement invités à cette journée clôturée par le verre de l'amitié.

vendredi, 04 août 2017

Saint-Martin de l'Arçon : l'Église accueille le Quatuor Syrto

Le Quatuor Syrto puise son inspiration dans les musiques et danses traditionnelles des Balkans. De formation classique ce quatuor éclectique revisite les musiques traditionnelles autour d’improvisations, de compositions et d’arrangements originaux.

Contemporaine, classique ou jazz, la qualité musicale est servie par quatre jeunes talents :

Les jeunes interprètes du Quatuor Syrto.pngLes jeunes interprètes du Quatuor Syrto seront applaudis à Saint-Martin de l'Arçon

 Ambre Vuillermoz a choisi d’intégrer une minorité : la caste des accordéonistes classiques. Elle est récompensé en janvier 2016 par deux prix internationaux.

Chloé Lucas a obtenu ses prix de contrebasse et de musique de chambre en 2013. Elle poursuit ses études à Paris et se spécialise dans la musique baroque.

Hélène Duret, à la clarinette et clarinette basse a obtenu en 2010 le prix de clarinette classique au CRR de Montpellier. Elle abandonne les partitions pour le jazz et des musiques improvisées.

Maxime Rouayroux, batteur, médaillé de jazz, est membre fondateur du groupe de rock indé VOLIN. Il est affilié au collectif KOA et participe activement au développement du jazz.

L'église de Saint Martin de l'Arçon au pied du Caroux accueille les concerts de l'été.JPGL'église de Saint Martin de l'Arçon au pied du Caroux accueille les concerts de l'été

À l'issue du Concert de ce vendredi 4 août à 20 h 30, le vigneron du Domaine du Mas du Rouyre offrira le verre de l'amitié.
 
Tarifs 15 € et 12 €, gratuit pour les -18 ans. Réservation auprès de l'AMVJO tel 04 67 23 02 21.

jeudi, 27 juillet 2017

Mons-La-Trivalle : Pôle de Pleine Nature "Montagnes du Caroux", plan d'actions

Arielle Escuret, maire de la commune rappelle la qualité et la diversité de l'offre d'activités de pleine nature qui ont permis au Pays Haut Languedoc et Vignobles d'élaborer le projet Pôle de Pleine Nature "Montagnes du Caroux", retenu en novembre 2016.

Arielle Escuret, maire de la commune a présenté le projet Pôle de Pleine Nature “Montagnes du Caroux”.jpgPhoto vidéo cantons d'oc

Ce plan d'actions, dans le cadre de l'appel à projet du Groupement d'Intérêt Public, GIP Massif Central, sur le territoire des communautés de communes Grand Orb et Minervois Saint Ponais Orb Jaur, permet d'accéder à des financements européens, FEDER.

caroux 1.jpg

Une place de choix pour la commune de Mons-la-Trivalle aux sites emblématiques

"La commune de Mons-la-Trivalleprécise l'élue, s'est vue accorder une place de choix au sein de ce Pôle de Pleine Nature (PPN), eu égard aux pratiques existantes, à la fréquentation de ses sites emblématiques : sentiers de randonnées et circuits VTT, voies d'escalade, canyons, pratique du trail, du canoë kayak, etc., et aux prestataires déjà installés ".

En partenariat avec les communautés de communes Minervois-Saint Ponais-Orb-Jaur et Grand Orb, le Parc naturel régional du Haut-Languedoc, le département de l’Hérault, Hérault Tourisme, Hérault sport et la région Occitanie, l’objectif est d’organiser et promouvoir l’offre d’activités de pleine nature de nombreux porteurs de projets qui sont des collectivités, des établissements publics mais également des associations ou des privés.

"La commune est maître d'ouvrage sur deux actions, 
continue Arielle Escuret : une étude élaborée cette année, visant à mieux connaitre la fréquentation, la circulation, le stationnement sur le territoire de la commune et principalement autour des Gorges d'Héric et du site du Rec Grand.

trail dans le Caroux.jpgLe trail, en pleine expansion au niveau national est une pratique locale très prisée

2018-2019 verra l'implantation d'un camp de base, point d'informations techniques et pratiques, auquel pourra être rattachée la future Station Trail"."

La pratique du trail est inscrite
comme l’une des activités à développer prioritairement dans le cadre de ce projet et plusieurs actions, dont la création de parcours permanents de trail, sont envisagées dans les années à venir.

"Le trail est en pleine expansion au niveau national mais également au niveau du pôle de pleine nature. Cette pratique locale est notamment catalysée par une programmation événementielle riche et structurante se félicite madame le maire. Le trail du Caroux qui s’est tenu dimanche 16 juillet 2017 sur Mons la Trivalle en est l’illustration."

samedi, 22 juillet 2017

Mons-La-Trivalle : concert de musique classique à la Chapelle de la Voulte

Les animations estivales proposées par l'association des amis  de La Voulte continuent.

Dédiée à la sauvegarde de la Chapelle de la Voulte et ses abords, l'association fait vivre ce patrimoine organisant spectacles et concerts qui permettent de  découvrir ce site original. La Chapelle castrale bâtie dans l’enceinte du château en est un des derniers vestiges.

Église paroissiale jusqu’en 1732, la Chapelle Saint Roch de La Voulte offre désormais son acoustique exceptionnelle aux manifestations musicales.

Haydn Quartet de Vienne.jpgLe Haydn Quartett de Vienne interprétera des œuvres choisies

Ce lundi 24 juillet à 17 h 30, amateurs de musique classique et amis de la Chapelle se retrouveront dans la fraîcheur des voûtes romanes.

Au programme, Haydn 33/5 & 77/2, Beethoven Opus 74, Brahms Opus 67 et Goldmark Opus 8 interprétés par l'orchestre de Bardou Haydn quartett de Vienne.

Entrée en libre participation. L'apéritif partagé avec les musiciens permet les échanges en fin de concert.

vendredi, 21 juillet 2017

Occitanie Tourisme : Lancement du CRT Occitanie, nouvelle agence régionale d'attractivité touristique

Communiqué de presse

La nouvelle agence régionale d’attractivité touristique, au cœur des enjeux économiques de la Région Occitanie

"Ce matin 20 juillet s'est tenue la conférence de lancement du CRT Occitanie, la nouvelle agence régionale d'attractivité touristique, à Toulouse, en présence de Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées - Méditerranée, de Virginie Rozière, Présidente du CRT Occitanie et de Jean-Louis Guilhaumon, Vice-président délégué au tourisme et au thermalisme de la Région Occitanie / Pyrénées - Méditerranée.

L'occasion d'annoncer la nouvelle marque de destination touristique : Occitanie / Sud de France. Pour accéder au dossier de presse de cette conférence, veuillez cliquer sur le lien en fin de mail."

Cliquez ici pour visualiser la pièce jointe : CPConferencedelancementduCRTOccitanie.pdf

mardi, 18 juillet 2017

Mons-la-Trivalle : dans le secret des artificiers

Il est 16 h ce 14 juillet tout en haut des vignes face au village en fête les artificiers sont à l'œuvre. Ce soir le ciel s’embrasera pour la fête nationale.

mons la trivalle,fête nationale,orchestre bory's,14 juillet 2017,jean luc beltran,tarzan,sylvain beltran,artificier,feu d'artifice

Sylvain, zélé, déroule les bobines : "Je suis apprenti. J'aide mon père, je vais suivre la formation pour être artificier comme lui. Connecter le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu sur le bouton bleu s'est simple. Après c'est pas compliqué, on a 47 lignes, 4 serviront pour le bouquet final. Il faut tenir compte de la trajectoire pour être bien en face du public."

mons la trivalle,fête nationale,orchestre bory's,14 juillet 2017,jean luc beltran,tarzan,sylvain beltran,artificier,feu d'artificeJean Luc et Sylvain à l'œuvre pour la complexe maîtrise de l'art d'utiliser le feu

Jean Luc Beltran est très conscient de sa responsabilité. La formation d'artificier met l'accent sur les risques de la manipulation. Il faut toujours être très prudent. Une installation minutieuse est la clé de la réussite d'un feu d'artifice.

mons la trivalle,fête nationale,orchestre bory's,14 juillet 2017,jean luc beltran,tarzan,sylvain beltran,artificier,feu d'artificeJean Luc et Sylvain à la régie des explosions colorées qui illuminent le 14 juillet à Mons-La-Trivalle

"Ça fait 7 à 8 ans que je suis artificier. Je travaille aussi en équipe. Ici je suis seul. Quand on est livré, à la mairie, je fais l'inventaire. Il y a beaucoup de préparation. Le plus long c'est de mettre en place tous ce qui est mortiers (batteries) il faut bien les caler, les attacher. Il y a de la force dans les bombes !

mons la trivalle,fête nationale,orchestre bory's,14 juillet 2017,jean luc beltran,tarzan,sylvain beltran,artificier,feu d'artificeJean Luc et Sylvain aux commandes pour un spectacle pyrotechnique réussi à Mons-La-Trivalle

On a un plan de tir pour se repérer. De nuit on voit que les numéros. Avant le feu on a la pression. Les gens attendent, tout repose sur nous. Le gros stress c'est maintenant, il faut que tout parte pour que ce soit régulier."

Physiquement la violence de chaque déflagration est incomparable. Bombes, chandelles, packs de plusieurs feux, la variété est gage d'harmonie. Les bombes du bouquet final sont réglées à 5 secondes. De quoi réjouir le public rassemblé, qui, depuis le village, applaudit ce moment tant attendu.

Retrouvez les "coulisses" du spectacle pyrotechnique sur vidéo cantons d'oc

lundi, 17 juillet 2017

Mons-La-Trivalle : vernissage de l'exposition "Léo et Julie de concert "

Le Jeudi 20 juillet à 19 h Le Comptoir Associatif accueille deux jeunes dessinateurs Julie Legrand et Léo Alcaraz pour le vernissage de leur exposition : "Léo et Julie de concert ".

"A mi-chemin entre illustration et bande dessinée, nous nous spécialisons dans le champ de l'image et de la narration." déclarent les duettistes, en formation à l'Ecole Supérieure d'Art d'Épinal dans les Vosges.

Vernissage de l'exposition Léo et Julie de concert.jpg"Trapézistes", une œuvre de Julie 

Vernissage de l'exposition Léo et Julie de concert 2.jpg"Liberté d'expression", une œuvre de Léo

Dessins, illustrations, gravures ou sérigraphies, technique et formation académique sont au service de l'imagination.

Julie et Léo ont à peine plus de 20 ans et chacun, dans son propre registre, construit un univers fantastique. L'exposition est à découvrir jusqu'au 30 juillet.

mercredi, 05 juillet 2017

Vieussan : Les Contes Dits-vins au Lézard Bleu

Le samedi 8 juillet à 18 h 30 au Café de pays Le Lézard Bleu, un rendez-vous "à ne pas manquer" est proposé avec "L’Apér’O mon Pays" présenté par la Conteuse Claudia Mad'moiZèle.

conteuse.jpgLa Conteuse Claudia Mad'moiZèle dévoilera les secrets du "vin divin"

Le Pays d’Art et d’Histoire du Haut Languedoc et Vignobles propose de savourer le Pays : "Des paroles gourmandes avec des "il était une fois", des histoires de vins, de vies, de vignes et de vignerons. De la vigne au verre, les histoires se tissent et transmettent une poésie à boire et à croquer pour les plaisirs des sens et du terroir. Elles dévoilent les secrets du travail de la terre, les plaisirs du palais, la beauté du vin divin, ses joies et parfois l’ivresse mais surtout son esprit de partage et la célébration de ce breuvage divin et prodigieux qu’est le vin."

Bénéficiant d’une aide de l’Union européenne et du Conseil départemental de l’Hérault, cet événement fait l’objet d’un partenariat avec la Drac Occitanie, le Département, la Communauté de communes Minervois, Saint-Ponais, Orb–Jaur et le Café de Pays Le Lézard Bleu de Vieussan. Le programme général est disponible à l’office de tourisme du Caroux et sur le site du Pays HLV.

Renseignements et réservation au Lézard Bleu à Vieussan tel : 04 67 97 10 21